Forum        SUJET    
   
Tygani : Les dangers du " non pardon " J'aime15
Mis en ligne le : 25-11-2009
Catégorie : La Bible
Frères et soeurs, on parle souvent du pardon, de la réconciliation, de ne point laisser se coucher le soleil sur une colère... Oui, mais savez-vous quels sont réellement les dangers du non pardon??? Quelles en sont les effets? A vos plumes, j'attends vos réflexions...
Ecouter
Ecouter
Avis
J'aime15
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
fr prince : Pourquoi les églises dites de reviel taxent de Branhamistes les frères qui au message du frère Branham? Je viens vous poser cette question:"Pourquoi vous-autres dénominations ou église de réveil selon le nom que vous donnez taxent de ...
Posté le : 30-08-2008 - 5 avis
jean/66 : Gardons-nous dans l'amour de Dieu Gardez-vous dans l’amour de Dieu. — Jude 21. Que pouvons-nous donc faire pour nous garder dans l’amour de Dieu ? Nous trouvons la ...
Posté le : 21-01-2011 - 1 avis
panine : Le Dieu de l'ancien testament et Celui du Christ : celui auquel je crois ! Le Dieu de l'ancien testament m'a toujours gêné quelque part. On y voit un Dieu qui d'abord choisit un peuple : celui d'Is ...
Posté le : 06-02-2007 - 4 avis
alloueke : redemption Qu’est-ce que la « rédemption » ? ...
Posté le : 29-11-2006 - 1 avis
wylan : la nourriture convenable de notre AME un homme a part les moments DE jeune peut -il rester 3 a 5 jours sans manger? cela est quasiment inimaginable, nous prenons soin ...
Posté le : 07-05-2010 - 1 avis
 
 
   
 
15
COMMENTAIRE S   
   
nexus14000 : Si l’on interprète le « non-pardon » comme de la rancune pour utiliser un terme léger, ou de la haine pour démontrer l’intensité de l’émotion vécue. Eh bien, selon moi, si l’on souffre de ces deux phénomènes, c’est un peu comme l’on souffre d’une maladie infectieuse, dont le virus se nomme la souffrance. Dans bien des cas, ce n’est pas seulement de la souffrance pour soi. Mais, on risque d’en transférer aux autres. De plus, ils ressemblent à une prison dont les murs sont tellement opaques, qui ne laissent passer aucune lumière. Et, cette lumière peut être vue comme l’Amour de Notre Père. Espérons que cette petite réflexion vous plaise. Et selon vous, quels sont les dangers du « non-pardon »? Fraternellement,
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 04:18:53

Tygani : Bonjour cher nexus14000 Je te remercie pour avoir eu le courage de répondre à cette question assez large à vrai dire ! En effet, tu as raison, le non-pardon est totalement négatif et destructeur. Il n'y a rien à gagner à ne pas pardonner.Le non pardon (appelons le le NP pour ne pas faire trop de répétitions) apporte le tourment ; lire Mat 18:34-35 Le NP empêche Dieu de nous pardonner: Mat:6:14-15 Dans le NOTRE PERE, Jésus nous enseigne à pardonner quotidiennement ceux qui nous ont offensé ou péché contre nous. Si nous retenons notre pardon envers eux, Dieu notre père celeste retiendra son pardon envers nous La communion entre Dieu et nous sera coupée jusqu'à que ce problème en suspens soit soit résolu. Le NP donne un accés à l'ennemi dans nore vie : Rien ne fait + plaisir à l'ennemi que de voir les gens rester amers et dans le refus de pardonner. Si ce problème n'est pas résolu, ce ôint d'acces peut devenir une forteresse dont la porte ouverte permet....A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 15:17:27

Tygani : SUITE la destrution du chrétien. (Je corrige une erreur: je dis +haut: ce...oint d'accés...Il faut lire : ce point d'accés peut devenir une fortersse) Le NPbloque la communion spirirtuelle :notre vie de prière est sévèrement freinée. Chaque fois que nous ne pardonnons pas, notre foi est empéchée d'opérer librement. Cela nous vole des bénédictions de Dieu de manière grave et barrer la route aux promesse de Dieu pour notre vie. lire Marc 11:25=="Et lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votrepère céleste qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses"... Le NP engendre un esprit de jugement (condamnation) Proverbe 26;27 Le péché consistant à juger notre prochain est étroitement lié au NP Les jugements durs et négatifs retomberont sur nous, et cela peut provoquer des résultats tragiques dans notre vie. A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 15:36:58

Tygani : SUITE 3 Le NP engendre des ressentiments qui ont un effet dévastateur dans le cadre de nos relations avec les autres... Le péché des parents ont aussi des effets négatifs sur nous, qui se traduisent par le NP et ainsi, nous perpétuons de génération en génération nos problèmes liés au NP... Il y a bien d'autres conséquences destructives que le NP génèrent, mais la liste est longue car cela peut même entraner des malédictions sur notre vie. Que Dieu nous garde de ne point pardonner à quiconque, mes frères et soeurs. Soyez bénis tous et toutes. Tygani
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 15:45:48

elihu : Bonjour mes frères ! Le non pardon est mal nous sommes tous d'accord à dire promptement : AMEN ! Mais que dire du non-pardon du mari ou de l'épouse trompé ? Est ce mal de demander le divorce sachant que la Parole reconnait ce non-pardon ? ET SI LA PAROLE LE RECONNAIT A CAUSE DE NOTRE FAIBLESSE EST-CE QUE LE NON PARDON EST ENCORE MAL dans ce cas précis ?
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 16:52:56

Tygani : Bonsoir cher frère Elihu, Je suis ravi de te lire ce soir car il me semblait que ton absence était longue...C'est dire que j'apprécie de te lire à nouveau mon frère. Je viens de lire ton post fort interressant, en effet ! première question posée: " ...Que dire du non pardon du mari ou de l'épouse trompée? " En effet, j'ai déjà vécu cela lorsque je n'étais pas converti en1981. Cependant, à ce jour je dirai simplement que si cela m'arrivait, je ne saurai pas comment je réagirai, mais j'avoue que je serai certainement trahi, déçu, et peut-être même en colère...Mais au regard de la bible, l'écriture nous dit que le seul cas de divorce permit est le cas cité dans Mat 5;31-32 " Dans cette situation, il est évident que Jésus tolère le divorce mais quant à savoir si je vais pardonner à mon épouse si elle commet l'adultère, je ne sais pas si j'en serai capable aussitôt aprés avoir accusé le coup. Bien sûr, je prierai pour que Dieu me donne la force de pardonner, mais...A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 20:14:00

Tygani : ...Mais il me faudra un certain temps, quoique Dieu nous demande de pardonner, cela signifie que nous devons au moins le faire par obéissance, et Dieu fera le reste, à savoir qu'Il nous débarrassera des ressentiments générés par cette trahison. Mais je pense, que cela pourra durer un certain temps qui dépend de notre maturité spirituelle et du degré de notre amertume probablement. Quoiqu'il en soit, je suis convaincu que nous devons tout faire pour plaire à Dieu, qui, Lui seul connait nos faiblesses et je crois qu'Il est capable d'opérer des guérisons lorsque nos blessures sont profondes. Je suis humain et donc convaincu que le pardon sera + ou - long en fonction de l'intensité du désir ressenti à pardonner. ...Et si la Parole le reconnait à cause de notre faiblesse..." Comme je le disais plus haut, il n'est pas évident de pardonner à son conjoint lorsque le compagnon ou compagne a été trompée, c'est sûr !!! En tant qu'humain, notre faiblesse est reconnue par Dieu A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 20:31:25

Tygani : Il est évident qu'il est + facile de pardonner lorsque les relations dans le couple sont dégradées ou éteintes. Mais que dit l'écriture, à ce sujet justement ? La prière du Notre Père nous cite :" si vous voulez que votre père vous pardonne vos offenses pardonnez à ceux qui vous ont fait du tort" car si nous ne pardonnons pas à ceux qui nous ont fait du tort, Dieu nous ne nous pardonnera pas non plus... Je répète, que malgré l'énorme difficulté à pardonner dans ce cas précis, Dieu ne nous demande pas l'impossible : Il nous demande simplement d'obéir en pardonnant et le coeur contrit avec l'amertume ou la rancune contenue , c'est Dieu qui se chargera d'éteindre "le feu" petit à petit, mais peut-être aussi trés rapidement...Le tout, c'est d'obéir à ses commandements et Dieu fait le reste, à savoir l'impossible... C'est certes + facile à dire qu'à faire, en effet c'est vrai, mais nous sommes tous humains... A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 20:50:00

Tygani : Or Dieu connait le coeur des hommes et sait ce qui est possible et impossible à l'homme. C'est pourquoi, la délivrance des ressentiments sera la part de Dieu, et non la nôtre... Rappelons nous simplement que nous devons l'obéissance à Dieu mais les miracles, les délivrances, c'est l'affaire de Dieu, non pas la nôtre. Voilà elihu, je ne puis en dire + car j'ai dit tout ce que je sais en m'appuiyant sur les écritures, et ce que mon expérience m'a appris. J'espère que tout cela t'apportera une réponse satisfaisante . Je te souhaite une excellente soirée avec mon estime et ma sympathie pour toi frère elihu. Tygani
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 20:58:50

Tygani : Frère elihu, J'ai oublié de répondre à la question essentielle : " est-ce mal de demander le divorce sachant que la parole reconnait le non pardon?" Je crois que pardonner, n'empèche pas d'assumer les conséquences du péché; je m'explique: Le divorce et le pardon, à mon avis ne sont pas incompatibles...Pourquoi? Jésus, d'aprés les écritures, tolère le divorce, mais pas le non pardon ! La problèmatique est la suivante: Lorsque l'on commet un péché tel, par exemple que faire un enfant à une femme au travers d'une relation extra conjuguale...Ce péché peut être pardonné, c'est vrai, en revanche, les deux personnes ayant commis cet acte devront assumer les conséquences et responsabilité de l'enfant qui viendra au monde plus tard. Donc , on peut pardonner l'adultère, sans pour autant être obligé de rester avec son conjoint qui devra assumer les conséquences de son péché, si le mari ou l'épouse ne désire plus rester avec son conjoint... A SUIVRE
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 21:38:09

Tygani : SUITE Certes, l'idéal, serait que le couple demeure ensemble aprés réparation du péché par le pardon et d'en assumer aussi les conséquences, mais cela est loin d'être évident à ce jour. Je te souhaite une bonne soirée avec mes cordiales amitiés. Tygani
Répondre - commentaire posté le 28-11-2009 à 21:42:01

Tygani : Bonjour à tous les frères et soeurs, Pour conclure le sujet sur le "non pardon", je veux profiter de l'occasion pour demander pardon aux frères ou soeurs que j'aurai éventuellement bléssé sans le savoir au travers de mes posts + et - récents. Ce pardon est sincère, même si quelques uns ont pu me faire du tort... Mes salutations cordiales en Jésus Christ. Tygani
Répondre - commentaire posté le 29-11-2009 à 08:00:27

elihu : Bonjour bien aimé tygani ! Oui tu as bien parlé, le non-pardon est du cadre de la chair et non de l'Esprit ! Je pense à mon avis ( cela n'engage que moi ) que dans la volonté absolu de Dieu même l'adultère n'est pas une cause valable de divorce, et l'amour divin couvre dans notre coeur cette infamie. La difficulté pour le trompé ou la trompée c'est de regarder l'autre au travers du regard de Jésus-Christ. En cela seule la puissance du Saint-Esprit l'accomplit si nous sommes ouvert à son action. Je pense que le non pardon est un poison spirituel. Mais l'antitode réside dans et uniquement le Saint-Esprit.
Répondre - commentaire posté le 29-11-2009 à 13:04:55

Tygani : Bonjour mon cher elihu, Plus je lis tes posts, et plus je les apprécie agréablement car ta logique est très réfléchie. En effet, tu as parfaitement raison car si Jésus tolère (ce qui signifie qu'il accepte par résignation )le divorce à cause de la dureté des hommes et femmes) il n'en reste pas moins que le divorce restera toujours le dernier recours . Sauf, comme tu le dis si bien, si on est capable de pardonner, ce qui est du reste le + dur, on est aussi alors capable de se réconcilier et de repartir sur des nouvelles bases avec son conjoint, unis dans la même vision ensemble et dans l'unité en Jésus Christ. Entre ce qui est bien et meilleur, si on choisit le meilleur c'est parfait, et je crois alors que ce couple aura gagné une énorme victoire sur satan qui cherche à détruire ce que Dieu a uni. Donc en effet, la VOLONTé PARFAITE de Dieu est de se pardonner sans divorcer. Je te remercie pour ta conclusion qui ferme le sujet en beauté !!!(lol) Que Dieu te bénisse MF
Répondre - commentaire posté le 29-11-2009 à 15:49:13

soulsave : le danger de ne pas pardonner?oui il y un tres grand danger en lisant l'allegorie de jesus sur l'homme donc la dette avait ete remis et qui apres n'a pas pu faire de même a son collegue qui lui devait une somme tres insignifiante,jesus voulais ainsi nous montrer que nous devions bien plus a Dieu que nos semblables pourraient nous devoir aujourd'hui,alors pardonnons de peur de ne plus être pardonner comme matt6 le dis que celui qui ne pardonne pas a son frere cesse de pecher mais si tu es enclin aux peches (nous le sommes tous)alors pardonne sinon Dieu ne prendra plus plaisir a toi shalom
Répondre - commentaire posté le 01-12-2009 à 08:30:43

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
ecclesiaste : ENSEIGNEMENT
Posté le : 27/08/2018 - 0 avis
habacuc : Le lieu tres saint
Posté le : 11/06/2018 - 0 avis
habacuc : La foi
Posté le : 11/06/2018 - 0 avis
habacuc : La Douleur
Posté le : 11/06/2018 - 0 avis
frvie : UNE SEPARATION TOTALE
Posté le : 23/02/2017 - 0 avis
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2020