Forum        SUJET    
   
Peniel_7 : LA dîme. J'aime115
Mis en ligne le : 19-05-2010
Catégorie : Ministère
Salut bien aimés, J'ai des préocupations que j'aimerais bien que vous me donner des elements de réponses selon le Seigneur. Doit-on encore payer la dîme? Comment donner à Dieu aujourd'hui? Merci bien en Christ à vous!
Ecouter
Ecouter
Avis
J'aime115
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
gloiradieu : Le jugement dont nous devons juger Le jugement dont nous devons juger....très actuel comme thème pour le tchat.... Je vous propose le lien suivant pour lire un ensei ...
Posté le : 04-02-2008 - 9 avis
mathias2 : Ne craint pas les faux prophètes... Jésus a dit "Je suis la lumière du monde, celui qui croit en moi ne doit pas marcher dans la tenèbre" Le but de l'Evangile n'est p ...
Posté le : 22-05-2008 - 15 avis
privatkess : Le berger et le troupeau (1) Frère il est d'une urgence capitale pour le troupeau de Dieu d'avoir des pasteurs. Remarquons une chose d'entrée de jeux, Jésus es ...
Posté le : 19-08-2008 - 1 avis
kulhmanca : qui est le saint esprit nous assistons à une naissance vertigineuse de ministère,d'églises en afrique ont ils vraiment été inspiré par le seigneur ...
Posté le : 17-04-2008 - 4 avis
firmin : la sanctification la sanctification est un facteur pour s'approcher de Dieu la bible dit dans le livre de hebreux:12v14 sans la sanctification n ...
Posté le : 16-02-2007 - 1 avis
 
 
   
 
115
COMMENTAIRE S   
   
ore87 : bonjour, selonle peu de connaissance que j'ai a propos de la dime. ceux qui travaillent qui sont dans l'obligation de donner la dime. c'est 1/10 de ce que tu recois comme salaire. exemple si ton salaire vaut 50$ tu devra mettre 5$ comme dime pour ton Dieu. C'est une obligation de donner la dime apres avoir recu ton salaire. Ceux qui ne donnent pas leurs dimes volent Dieu. Et ceux qui donnent a Dieu, ne font que preter a Dieu. j'espere que j'ai repondu a ta preocupation. que Dieu te benisse
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 03:28:55

duplomb : Je sais que plusieurs prêchent qu'on ne doit plus payer la dime, mais moi personnellement j'ai la conviction de donner ce que je gagne, au juste ou au delà au Seigneur. qu'on appelle cela dime ou pas, j'expérimente la faveur du Seigneur car je le fais de tout mon coeur. J'ai malheureusement constatée que ceux qui disent qu'on doit donner avec liberté ne donne même plus rien au Seigneur. Je sais qu'avec l'Esprit de Dieu, on peut être conduit à donner sa dime à l'église ou à quelqu'un d'autre qu'importe. Enfin, c'est ma conviction quoi
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 03:30:40

ggh12 : Le don de la dîme est enseigné dans l'Ancien Testament et Jésus a pleinement approuvé cette pratique.Lorsque les pharisiens s'en vantaient,il leur a dit:"...c'est là ce qu'il fallait pratiquer,sans omettre les autres choses"(Luc 11:42). La dîme est un acte d'adoration et une expression de notre foi en Dieu, elle nous permet de montrer que ce que nous avons appartient au Seigneur. En nous demandant de payer la dîme (1/10),Dieu nous donne l'occasion de prendre part à la propagation de l'Évangile et de collaborer avec lui.
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 06:53:08

heunice : Amour et paix en Jésus! Le sujet qui fâche! J'aime pas tellement intervenir dessus, parce que pour moi c'est pas le plus important et chacun est libre de donner selon que le Seigneur le conduit. Mais j'aimerai quand même que nous scrutions les écritures ensemble. Si vous me le permettez bien sure! Pour commencer, quelqu'un peut-il me dire combien de sorte de dimes est mentionnée dans la Bible? Verset à l'appui svp. (Merci!) Question 2, de la quelle parlons nous? Merci pour les échanges respectueux. A tout de suite...
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 07:48:04

heunice : Pour nous aider à répondre aux questions, puissions nous lire ces passages: Déteuronome 14:22-29; Nombre 18: 21-32. Bonne lecture
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 09:47:50

heunice : De retour! Alors sur la base de ces différents passages, nous pouvons noter qu'il est fait mention de quatre sorte de dimes. (tout avis contraire est la bienvenue) 1ère sorte de dîme: Deuteronome 14: 22 au 26 = La dîme qui revenait à la personne elle-même qui était prélevé tous les ans. (Une fois par an) 2ème sorte de dîme: Deuteronome 14: 27 au 29 = La dîme qui revenait aux veuves, aux Orphelins, aux Etrangers....... (Une fois tous les 3ans) 3ème sorte de dîme: Nombres18:21 = La dîme qui revenait aux fils de Lévi (Une fois tous les 3ans) 4ème sorte de dîme: Nombres18: 25 à 32 = La dîme des dîmes qui étaient donnés seulement par les Lévites aux Sacrificateurs. Par la quelle des dimes sommes nous concernés? Je vous laisse répondre et je reviens.
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 13:48:59

jacques : Heunice que la Paix de Christ soit avec toi. Je voudrais tout d'abord de préciser au cas où tu ne le saurais pas que la dîme ne trouve pas son origine dans la Loi mais bien avant la Loi de Moîse. Abraham donna sa dîme à Melchisédeck sans pour autant être sous la Loi. Dans l'ancien Testament il y'a multitude de dîmes en fonction de l'activité qu'éxercaient chaque membre du peuple de Dieu. Aujourd'hui, si tu es banquière tu ne vas pas emmener des chèvres à Dieu mais 1/10e de ton revenu salarial. si tu lis bien les règles sur les dîmes décrites dans l'ancien testament, il est dit que si le lieu de dépôt de la dîme est loin de chez soi, il vaut échanger par exemple pour les cultivateurs les produits de la terre par de l'argent et arrivé au lieu de dépôt acheté avec cet argent ce qu'on doit donner comme dîme. Il n'y a pas de sujet(s) qui fâche(nt) si ce n'est des personnes qui contestent la Parole de Dieu et donc qui contestent Dieu.
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 19:59:15

jacques : Heunice, ggh12 a dit ce que Jésus pensait de la dîme lorsqu'IL s'adressa aux pharisiens.Jésus n'a rien annuler de la Loi et des Prophètes il faut faire attention à a manière dont vous comprenez la Parole de Dieu.La "libéralité" dont parle Paul est dans le cadre des dons et offrandes, et même des aumônes. Les enfants de Dieu ne contestent pas la Parole de Dieu, je ne connais qu'un seul dont le nom est même "opposant" c'est Satan.Si Jésus a aboli la Loi pourquoi célébrons encore Pâque et la Pentecôte entre autres et pourquoi Lui même c'est conformé à la Loi de Moîse et des prophètes sans jamais faillir? Beaucoup passeront à côté du salut pour avoir négliger "les autres choses de la Loi de Dieu" dont Jésus parle aux pharisiens. Dieu préfère l'obéissance à Sa Parole plutôt que de nombreux sacrifices.La dîme est obligatoire, ne pas la donné c'est volé Dieu, c'est le tromper comme IL le dit dans Malachie.Dieu est le Dieu de l'Ancien et du nveau Testament, IL n'a pas changé et ne changera pas
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 20:08:59

Peniel_7 : Merci à tous, c'est interessant tout ce que vous dites. Mais, la soeur Heunice voit mieux. Soeur, le dîme dont je veux qu'on parle ici est dans son sens général, toutes les catégries comme tu as bien mentionné. J'aime quand on dit que la dîme est avant la loi, Abraham a donné la dîme de tout à Melshicedeck, le Roi de salem, qui n'a ni père ni mère ni de généalogie. Et Abraham l'a donné une seule fois. Et Abraham a réçu la circoncision avant la loi aussi. Pourquoi vous ne dites pas aux chrétiens de pratiquer la circoncision autant que de donner la dîme? Et puis, j'aime bien votre passage de malachie 3/10, lisez bien ensemble; envoyer à la maison du trésor vos dîmes et vos offrandes; c'est quoi la maison du trésor? ou se trouve la maison du trésor aujourd'hui ou nous devons envoyer la dîme? de quel dîme s'agit-il ici dans ce passage? Merci de me répondre encore!
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 20:42:56

Peniel_7 : Salut frère, J'aime bien ta manière d'aborder la parole, mais faisons attention, l'Eglise de Dieu est battie sur les fondements des apôtres et les prophètes. Fêtes tu la pâcques? la pentecôte? Comment? quand et pourquoi? Christ est la réalité, heubreux 10 dit que la loi est l'ombre des choses à venir, la réalité est en Christ. De la photo à la personne, qu'est ce qui t'interessera plus? Christ en nous est l'esperance de la gloire, c'est Christ qui est venu sous forme d'Esprit pour nous enseigner toute chose. En réalité, la pâcques juive, ou il a été question d'immoler l'agneau pour mettre le sang sur le linteau de la porte des enfants d'israel en egypte ne typiphie que le salut par la mort de Jésus à la crois, Il est l'agneau immolé. Christ a dit qu'Il est venu accompli la loi et non abolie, mais la loi est spirituelle et c'est l'homme spirituel qui peut obeir à la loi. Christ est en réalité la loi, donc Christ en nous est la loi! Je reviens,
Répondre - commentaire posté le 20-05-2010 à 20:51:25

heunice : Bonjour à tous! Je bénis Dieu pour chaque intervention. Je tiens à aller pas à pas dans ce que j'ai commencé afin que nous ayons une vie d'ensemble. Excuse moi Jacques, je ne suis pas en mesure de te répondre maintenant de peur de me disperser. Alors la question qui est resté posée est la suivante: La quelle de ces dimes nous concerne. Allons du point de vue où toutes nous concerne. Donc pour la première, tous les ans, à Jérusalem:Pourquoi ne nous est-il pas enseigné de l'appliquer? Jérusalem est loin (Jacques l'a mentionné) et nous n'avons pas forcément des boeufs et consort, mais nous pouvons prendre de notre argent et aller sur place pour dépenser notre dime. Sans vouloir aller plus loin, ça ne va pas être facile, et pour la plus part il n'arriverons même pas à fouler le sol israélien. Donc, elle est aussitôt écartée cette dime, car il n'est pas donné d'autre alternatif, du genre la manger dans un autre pays, où simuler une Jérusalem et consommer cette dime. asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 06:59:25

heunice : ste (En ma connaissance bien sure) Venons à la deuxième, celle des veuves, des orphelins, des étrangers. (nous parlerons des Lévites après) Qu'en faisons-nous? Pourquoi tous les trois ans ne prenons nous pas le dixième de tout notre revenu pour la donner aux veuves, aux orphelins et aux étrangers? Si personnellement nous ne le faisons pas parce que nous l'ignorions, pour quoi ceux qui nous enseignent sur la dime ne nous disent pas d'agir ainsi envers nos frères. Vous me direz que des offrandes de temps en temps sont faites pour eux? Et moi je dirai que le Seigneur n'a pas dit faire des offrandes mais de donner sa dime et ce tous les trois ans. Sauf si par la suite cette loi a été modifié par Dieu lui même. D'autres me diront encore qu'ils donne la dime selon Abraham, et je répondrai que ce verset de Malachi 3:10 n'a pas été écrit sous Abraham mais sous la loi de Moïse. Alors au finish, où se situe t-on? Mais ce n'est pas là ma préoccupation. Continuons notre étude svp. asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 07:26:32

kadjiros : Bonjour dans le precieux nom de JESUS-Christ le Dieu tout puissant. En effet, la dîme est un sujet qui fâche beaucoup tout simplement parcequ'il s'agit de l'argent. Si les ''églises'' arrêtaient de recevoir la dîme d'aucuns diront comment elles vivraient? mais c'est aussi de douter du pouvoir de notre Seigneur. Tous nous savons que la dîme est sous la loi et est une oeuvre de la loi et que le Seigneur n'a pas aboli mais accompli c'est à dire terminé, achevé etc... mais quiconque s'attache aux oeuvres de la loi est maudite et que nul ne serait justifié par ces oeuvres (Galates 3: 10-11). Ainsi toute personne qui paie la dîme est MAUDITE. Car s'il faut payer la dîme, il faut aussi continuer à se faire circoncire or Paul nous recommande de ne plus le faire, il faut continuer à pratiquer Oeil pour oeil, dent pour dent, ne pas manger le porc, ne pas manger de pain levé etc.... Or toute la loi a été resumée à : AIMES TON POCHAIN COMME TOI MEME. suite
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 08:20:25

heunice : Ste 3e dîme: celle des lévites Il est un courant de pensée très rependu selon le quel le chrétien qui sert Dieu dans un des dons de ministère est un lévite, et le reste des chrétien fait partie du peuple. Lorsque les chantre ne se réclament pas aussi de cette classe. Mais qui est lévite et qui ne l'est pas? Un jour une pensée m'a traversée, disant que si le chrétien doit se réclamer d'une tribut, ne serait-ce pas de la tribut de Juda vu que c'est à Christ que nous appartenons et que nous sommes caché en lui. (juste une pensée pour penser) Revenons. Ainsi le peuple doit donner la dîme aux lévites. S'il faut parler de lévite, qui peut-être lévite et qui ne le peut pas? pas? Que dit la parole Apocalypse 1:6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen! Apocalypse dit que Dieu a fait de nous des sacrificateurs asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 08:22:59

heunice : Ste Or tous les sacrificateurs étaient des lévites. Déduction nous pouvons tous entant que chrétien réclamer notre appartenance à la tribut de Lévi. Dans ce cas, tous nous devons recevoir la dîme de la part du peuple. Où est le peuple? Je nous laisse méditer sur ceci et je reviens. Dieu vous bénisse.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 08:31:33

jean316 : Ma chère Kadjiros, je trouve que tu appuies un peu trop sur le champignon... Je respecte ton point de vue, mais j'aimerais que nous puissions échanger sans nous échauffer. Je crois que c'est un sujet qui fâche aussi parce que beaucoup n'arrive pas à intervenir calmement sur ce point. Quoi que nous pensons nous devons savoir que c'est Dieu qui oeuvre dans le coeur de chacun et ce n'est point par la force que nous arriverons à quoi que ce soit. J'interviens juste pour éviter d'avance qu'il n'y ait des échanges désobligeantes de la part d'autres intervenants, car on se connais plus ou moins. Fraternellement, Le modéraeur
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 08:49:38

kadjiros : Bonjour Jean316 Juste une question en quoi ai je exagéré? Toutes mes excuses pour la lecture cela n'est point volontaire ce n'est que mon point de vue. Mais bien vouloir me signaler afin que je comprenne bien Soyez benis
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 08:57:24

Peniel_7 : Dieu nous benisse! Je suis très heureux de toutes vos interventions, ouvrons nos esprits juste pour saisir ce que l'Esprit nous dit. Il ne sera rien de se tirer dessus, cela ne doit même pas avoir lieu parmi les enfants de Dieu. Car, l'important pour nous c'est l'amour de Dieu en nous, ce nouveau commandement qui surpasse tous les commandements. Quand l'apôtre Paul dit qu'il y a 3 choses importantes dans la vie d'un Christ, la foi l'esperance et l'amour, mais c'est l'amour qui demeure, l'amour est plus grand que tout, par dessus tout. L'apôtre dira que quand je donnerai tous mes bien et que je n'aurai pas la charité tout cela est bien rien, sans la charité nous sommes comme un symbale qui résonne,comme un airain sans valeur. Je bénis Le Seigneur pour la soeur Heunice, je suis façonné par la mésure de Christ en toi! Veux tu bien continuer et terminer stp? parce que là je suis en train d'apprendre bcp par toi, merci
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 10:59:47

Peniel_7 : Une erreur, pas dans la vie d'un christ, mais plutot dans la vie d'un chrétien, Il n'y a de Christ que Christ, merci!
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:01:18

jean316 : Chère Kadjiros je te remercie déjà pour le calme avec le quel tu poses ta question. Je ne dirai pas que tu as exagéré, jusque tu n'a pas nuancé les choses. Admettons que tu ais raison, que la dîme était une pratique de la loi et que moi en toute bonne conscience je prend volontairement la résolution de donner le dixième de tout mon revenu pour l'oeuvre du Seigneur contrairement à quelqu'un qui lui donnerait la moitié. Rien ne dit dans la parole que je pèche ou que je suis sous la malédiction. Celui qui est sous la malédiction est celui qui se remet sous le joug de la loi que Christ a accompli.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:13:21

jean316 : Je ne sais pas si j'ai pu me faire comprendre, mais qu'importe il n' y a pas de problème. Autre chose. Ce point de l'Article10 : Ne pas utiliser le langage majuscule qui signifie "parlez fort" ou « parler en criant » Est là pour nous permettre d'écrire de telle sorte que nos propos ne soient pas perçu comme une agression par les autres. Quand ce n'est respecté et qu'il se peut que les propos soient mal interprété par les lecteurs, j'interviens pour redonner le ton. Juste pour qu'une ambiance fraternelle demeure. Merci encore et que Le Chemin nous guide.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:18:26

heunice : Apocalypse 1:5 A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen! Je ressentais le besoin d'exprimer cette louange au Seigneur. Revenons à notre sujet.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:28:40

heunice : Nous somme donc tous des sacrificateurs. et donc en principe tous des lévites. Et nous devons recevoir la dîme de la part du peuple parce que nous n'avons aucun héritage sur terre. Je demandais où est le peuple afin que chacun de nous puisse recevoir sa dîme? La question reste posée. 4e dîme: celle des sacrificateurs. Les lévites devaient donner la dîme de la dîme aux sacrificateurs. Déjà un problème se pose, c'est celui de savoir de quel peuple doit-on recevoir cette dîme afin de pouvoir en prendre le dixième et le donner. (je n'ai pas la réponse à cette question. Donc j'attend vos réponses) Pour ce qui est de la dîme des dîmes, les lévites les donnaient au sacrificateur. Et nous venons de voir que nous sommes tous des sacrificateurs; Preuve? N'avons nous pas un libre accès dans la présence de Dieu à travers le sang de l'Agneau qui a été immolé?. asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:43:11

Peniel_7 : Soeur heunice, évidemment, si nous sommes tous sacrificateurs et par conséquent des lévites dans la nouvelle alliance, il n'y a donc plus de peuple, donc la dîme adressée aux lévites disparaît. On peut peut être parler de la dîme de la dîme que les lévites donnent au souverain sacrificateur! Mais, qui est Le souverain sacrificateur dans la nouvelle alliance si ce n'est Christ, alors comment donnons nous à Christ notre Dîme? Merci
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 11:57:07

heunice : ste Alors nous sommes des sacrificateurs, et donc pour parler de tribu tous des lévites que l'on soit simple chrétien, pasteur, chantre, intercesseur et autre. Qui doit donc payer la Bible et qui ne le doit pas? Une autre pensée, juste pour penser, à un autre jour traversé mon esprit et je me suis dit, cette affaire de dîme pourrait très bien coller avec le principe lévitique si nous tous chrétien payions notre dîme au souverain sacrificateur qui est Jésus. Et là ça m'a ramené à Abraham qui est le Père de la foi et qui a payé à Melshicedeck la dîme, une fois et c'était fini. Quel rapport. Je ne sais. Juste que c'est venu dans ma pensée alors que je pensais. Je vais y réfléchir un epu plus. Bref. Revenons
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:03:18

heunice : Merci Péniel pour ta réponse et qui m'instruit en même temps. Parce que s'il n' y a plus de peuple à part pour donner la dîme aux lévite (vu que tout le peuple est constitué de sacrificateur ) , les lévites ne peuvent plus recevoir une dîme de la quelle il pourrait retirer un dixième pour le donner au souverain sacrificateur. Que faire alors? Je nous laisse le soin de réfléchir sur la question posée, en attendant vos réponses je continue.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:11:03

Peniel_7 : Amen Soeur! Mais, nous sommes restés tous deux sur le sujet lol, nen doutons pas que ça fait plus de dégats la dîme, ah, l'argent, quand tu nous tient! Juste rigoler. Je continue, à la question; alors que faire, je crois que c'est très simple de répondre. Je vais m'y essayer et tu donnerais ce que tu en penses après. Voyons l'exemple de la vie d'Eglise dans les actes des apôtres, particulièrement l'Eglise de Jérusalem, c'est tout simplement merveilleux, tous vendaient ce qu'ils avaient comme biens et venaient déposer aux pieds des apôtres pour qu'on distribue à chacun selon son besoin. Même quand nous lisons la loi, nous voyons que Dieu oeuvre de sorte qu'il n'y ait pas d'indigents parmis son peuple. Il veut que tous aient quelque chose, que les pauvres soient soutenus, que celui qui a plus partage à celui qui n'a pas. Donc, le principe ici est de pallier aux grandes différences sociales. Et c'est ce que l'Esprit a donné à l'Eglise d'exprimer pleinement.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:27:27

Peniel_7 : Je continue. Tout est une question d'expression de la vie qui est dans les enfants de Dieu, Christ qui est amour, la manière dont les chrétiens sont tous des complements les uns pour les autres ( spiritullement parlant), ils le sont également sur tous les plans, le partage, se soutenir les uns les autres pour qu'il n'y ait pas de difference, nous sommes tous du même père ( Dieu), alors nous devons nous partager les uns aux autres pour pallier à l'indigence et la pauvrété. Je pense donc que nous devons nous entre aider mutuellement avec amour et libéralité. Je te laisse dire quelques choses et on continue, merci
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:31:24

heunice : Selon la lecture que nous venons de faire de Deutéronome 14, Nombre 18 et Apoc 1, il en ressort qu' aucun chrétien n'est en droit de réclamer la dîme à un autre chrétien car nous sommes tous des sacrificateurs dans cette alliance nouvelle dans la quelle Christ nous a introduite. De plus la dîme des lévites et des sacrificateurs avait un sens à cause du service permanent du temple. Or Christ a accompli une fois pour toutes les actes qui étaient en rapport avec ce temple, (les sacrifices d'animaux, les expiation et tout ce qui s'y faisait), choisissant de faire du cops de l'homme sa demeure. 1 Corinthiens 6:19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Nous sommes donc à la fois sacrificateur et temple de Dieu. Nous somme ainsi engagés de façon permanente (chaque instant de notre vie) à offrir un culte à Dieu comme le faisait les lévites dans le temple physique. asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:39:33

heunice : Ste Jésus ayant accompli la loi qui nécessitait l'existance du temple, et donc l'attachement des lévites à son service, qui n'avait aucune part parmi le peuple et recevaient ainsi la dîme de leur part; Le service du temple ayant été aboli, tout le peuple étant devenu temple et sacrificateur à la fois, d'où vient-il qu'il faut de façon obligatoire (sous peine de malédiction) payer la dîme à des lévites ou sacrificateurs qui la réclament haut et fort? Comme quoi c'est leur part pour le service. Ne sommes nous pas tous au service de Dieu et de façon permanente (pour parler selon ce qui se faisait sous la loi). Des réactions? C'est sure! Soyons libre, nous sommes en Jésus. Je reviens.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:48:30

Peniel_7 : Amen soeur! Donc, il ressort clairement que la dîme disparaît carrément du vocabulaire actif du chrétien. Parce que n'ayant plus son droit d'être. Alors, cela peut à la fois poser beaucoup d'autres problemes; nos fonctionnements aujourd'hui? nos pratiques chrétiennes, nos églises ( beaucoup divisées d'ailleurs)? enfin, vivons nous la vie chrétienne authentique aujourd'hui? sur quel modèle tenons nous nos nombreuses pratiques chrétiennes aujourd'hui? qu'en dit la bible et la vie de l'église primitive? Celà surcite autant de questions que possible, si je peux avoir des orientations j'en serai réjoui, mais avant pouvons nous parler de comment donner à Dieu aujourd'hui, enfin, comment la bible nous montre la vie chrétienne sur le plan des bien matériels et financiers, les biens temporels?
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 12:56:59

heunice : Chère Péniel, ce que tu dis me rappelle ce verset: 1 Timothée 6:10 Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. Que Dieu nous en préserve ou nous en délivre si nous somme pris sans e savoir. Ton intervention sur la vie des premiers chrétien m'a beaucoup édifié. Et je me suis dit, si la dîme était toujours imposé par les apôtres, un sujet aussi salutaire, selon qu'il nous est présenté dans nos assemblées, n'aurait-il pas pris le soin de mentionner ne fut-ce qu'une seule fois: ils vendaient leurs terrains et ayant prélevé la dîme... Juste une petite mention pour nous signifier que le chrétien est également concerné par la dîme. Et pour tout ton deuxième poste je dit Amen! Tu as tout dit. asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 13:01:58

Peniel_7 : Gloire à Dieu! C'est tout simplement juste ce que tu dis soeur. Nous voyons que la vie chrétienne telle inspirée par l'Esprit en l'enfant de Dieu ( exprimée dans les chrétiens du premier siècle) est tellement simple, l'esprit humain qui se veut inovateur, mais surtout corrompu, ne peut pas la comprendre. Il nous faut voir, je pense qu'il importe pour chaque enfant de Dieu qui le cherche véritablement de savoir ou il va. Faire des recherches sur l'évolution de l'église après les apôtres ne serait pas une mauvaise chose, nous pourrons comprendre comment des pratiques nous bibliques sont arrivées à prendre place au sein des enfants de Dieu. La réforme, le protestantisme, les évangeliques, les pentécôtistes et bien d'autres groupes de réveils sont nés pour la restauration de la vérité authentique. Mais, le coeur de Dieu est-il satisfait? Nos divisions aujourd'hui plaisent à Dieu? Dites mois dans quelle confessions réligieuse battie sur des doctrines particulières Jésus enlèvera ses élus?
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 13:13:15

heunice : Ste Dieu nous attend effectivement dans une manifestation libre de notre amour pour nos frères et soeurs. Et en lisant les écritures il très biens mentionné que ceux qui ne vivaient que de l'oeuvre de Dieu étaient soutenus financièrement. Quelque part Paul fait mention de ne pas le revendiquer bien que c'est son droit. Les missionnaires et autres en plein dans le service doivent être soutenus, mais selon le principe des dons volontaires et non d'une imposition d'une taxe qui n'est plus valable aujourd'hui, car Dieu nous attend dans une obéissance plus grande. Nous devons veiller à ce qu'il n'y ait aucun indigent. Or nous voyons par le fonctionnement de la dîme ce sont les même qui s'enrichissent tandis que le peuple est toujours dans la misère. et on veut toujours que Dieu descende du ciel pour bénir alors qu'il amis les moyens au milieu du peuple en permettant à certain d'âtre plus nantis que d'autre. On voit la misère de notre frère, on lui dit va, que Dieu te bénisse, asv asv
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 13:24:14

heunice : ste Et dès qu'il est question de donner afin d'être béni, et bien les poches se remplissent subitement. Nous devons apprendre à aimer Dieu en nous aimant véritablement, sans hypocrisie ni retenue. Ce n'est que de cette façon que nous saurons comment donner à Dieu. 2 Corinthiens 9:7 Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie. Que chacun fasse selon que le Seigneur le convainc.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 13:32:06

heunice : Pour répondre à ta question très chère Peniel, ce n'est pas une confession religieuse que viendra chercher le Seigneur, mais uniquement son Eglise, sans tâche, ni ride, ni rien de semblable. Tous ceux qui auront été conduits par l'Esprit de Dieu à vivre dans la paix et la sanctification sans la quelle nul ne verra Dieu. Préparons nous à la rencontre de notre Dieu
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 14:21:15

Peniel_7 : Ok, Merci soeur pour la réponse. (Ps; je suis un frère lol). Je suis bien d'accord avec la réponse que Le Seigneur viendra prendre l'Eglise pure sans tâche ni ride, ni rien de semblable, cette Eglise glorieuse! Comment Le Seigneur l'a bien déclaré à Pierre, et toi tu es pierre et sur cette pierre, je battirai mon Eglise et les portes de séjours des morts ne proviendront point contre elle. Mais, ou est cette Eglise? Ou bien qu'est ce que cette Eglise glorieuse sans tâche ni ride pendant que nous nous entre déchirons? Nous nous divisons pour questions de doctrines, serons nous prêts à s'accepter aux cieux pendant que nous ne nous acceptons ici déjà? Les uns voient les autres comme égarés parce que ne partageant pas tels ou tels points de la vérité avec eux. Nous pouvons continuer! Merci
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 14:44:36

heunice : Pour continuer il faut comprendre qu'il y a des points qui sont salutaires et d'autres non. Sur les point salutaire tel que la sanctification, il n'y a pas à tergiverser. C'est ça ou rien. Et ceux qui font partie de l'Eglise de Christ vivent forcément dans la sanctification. Celui qui ne sanctifie pas ne fait pas partie de son Eglise. C'est claire. Maintenant pour d'autre point tels que le port du foulard, le pantalon, la dîme, ou viande sacrifié aux idoles, c'est notre amour pour notre prochain qui doit nous guider. Nous devons veiller à ne pas être une occasion de chute pour notre frère. (je "brefing" car j'ai du boulot) Un passage me vient à l'esprit. Je vais le chercher et je te le partagerai. A plus.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 15:34:31

heunice : Au fait j'ai oublié de dire qlq chose quand j'ai commencé, c'est que duplomb a raison quand elle dit que ceux disent qu'on doit donner librement ne plus rien. Preuve qu'il est difficile à l'homme d'accepter la liberté que Christ lui offre, on aime bien être sous la contrainte. Le Seigneur doit émonder nos coeurs, la connaissance de la parole nous sauve pas, mais sa pratique dans l'amour, car c'est là le centre de la vie chrétienne, l'amour. Amour en Jésus!
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 15:51:26

tatap : Salut à tous !! Ah ce problème de la dîme !!! Il fait toujours couler autant d’encre pourtant il n’est pas salutaire…merci heunice pour ce riche enseignement que je voudrais compléter en rebondissant sur les dires de certains intervenants : a) à ore87 tu as dis ceci : « Ceux qui travaillent qui sont dans l'obligation de donner la dime. C’est 1/10 de ce que tu reçois comme salaire. Exemple si ton salaire vaut 50$ tu devras mettre 5$ comme dime pour ton Dieu. C'est une obligation de donner la dime après avoir reçu ton salaire. Ceux qui ne donnent pas leurs dimes volent Dieu. Et ceux qui donnent à Dieu, ne font que prêter a Dieu » peux tu me dire sur quels versets bibliques tu t’appuies pour avancer de telles assertions ? penses tu que la dîme existe sous la nouvelle alliance ? L'Eglise du Nouveau testament est-elle soumise à la pratique de la dîme ? Quel est l'enseignement réel la Bible à ce sujet ? Que nous dit Dieu ?...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:01:12

tatap : ... penses tu que nous pouvons donner quoi que ce soit au seigneur ? humm… Sur le plan matériel et financier, nous ne pouvons rien donner à Dieu. C'est Lui qui a crée l'univers. Il possède déjà toutes choses. Notre vie et chaque battement de notre cœur sont des dons de Dieu. «A l'Eternel la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et ceux qui l'habitent !». Psaume 24 :1. «Ecoute, mon peuple ! Et Je parlerai ; Israël ! Et Je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu. Ce n'est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches ; tes holocaustes sont constamment devant moi. Je ne prendrai pas de taureau de ta maison, ni de boucs de tes bergeries. Car tous les animaux des forêts sont à moi, toutes les bêtes des montagnes par milliers ; Je connais tous les oiseaux des montagnes, et tout ce qui se meut dans les champs m'appartient. Si J'ai faim, Je ne te le dirai pas, car le monde est à moi et tout ce qu'il renferme». Psaume 50:7-12...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:07:21

tatap : ...«L'argent est à moi, l'or est à moi, dit l'Eternel des Armées». Aggée 2:8. «Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour ?». Romains 11:35. Que devons- nous donner à Dieu ? Cette question est purement rhétorique et ne nécessite aucune réponse, car la réponse est évidente ! Nous ne pouvons rien donner à Dieu, en croyant qu'Il finira par nous devoir quelque chose ! Il est vrai qu'il existe une loi spirituelle selon laquelle nous récolterons ce que nous ce que nous aurons semé, et que nos œuvres bonnes seront récompensées. C'est Dieu qui a crée l'univers. Il le soutient par la Parole de Sa puissance. Il n'a aucun besoin de notre argent. C'est "nous" que Dieu désire. Et Il veut que nous venions à Lui avec une juste motivation et une juste attitude. Sais-tu quel était le but de la dîme dans l'Ancien Testament, sous la Loi ? ...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:12:55

heunice : Amen tatap!
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:15:36

tatap : ..Je ne reviendrais pas sur l’excellent enseignement que nous a fait heunice sur les différentes sortes de dîmes mais je te dirais sans hésiter que toutes ces dîmes n'étaient pas des offrandes volontaires. Il s'agissait de véritables taxes. Eh oui !!!relis nombre 18.21 ; nombre 18.25-33 ;deteuron 14.22-26 ;28-29 ;malachi3.10 ;nehemie 10.38… Mais nous ne vivons plus sous la Loi de Moïse (et je vais m’appesantir sur les différents types de lois dont fait état la bible). Nous vivons sous la grâce qu'est venu nous offrir Jésus-Christ. Si nous décidons de nous soumettre ne serait-ce qu'à une seule des dispositions de la Loi de Moïse, nous allons avoir un problème sérieux ! D'abord parce qu'elle est impossible à respecter en entier. Ensuite parce que c'est contraire à l'ordre de Jésus...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:18:35

tatap : ...Le but de la Loi était d'agir comme un tuteur, comme un précepteur, "un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi" Galates 3:24. D'abord parce qu'elle est impossible à respecter en entier. Ensuite parce que c'est contraire à l'ordre de Jésus. B) à ggh12 tu as dis ceci: « Le don de la dîme est enseigné dans l'Ancien Testament et Jésus a pleinement approuvé cette pratique. Lorsque les pharisiens s'en vantaient, il leur a dit:"...c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses"(Luc 11:42). La dîme est un acte d'adoration et une expression de notre foi en Dieu, elle nous permet de montrer que ce que nous avons appartient au Seigneur. En nous demandant de payer la dîme (1/10), Dieu nous donne l'occasion de prendre part à la propagation de l'Évangile et de collaborer avec lui." Jésus a-t-Il enseigné la dîme ?...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:26:07

tatap : .."Mais malheur à vous, pharisiens ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses" (Luc 11:42). Les défenseurs de la dîme utilisent souvent le verset Matthieu 23-23 qui montre pourtant que la dîme est abolie sous la nouvelle alliance : Matthieu 23-23 « Malheur à vous, spécialistes de la Loi et pharisiens hypocrites ! Vous vous acquittez scrupuleusement de la dîme sur la menthe, l'anis et le cumin, mais vous laissez de côté ce qu'il y a de plus important dans la Loi, c'est à dire la justice, la bonté et la fidélité. Voilà ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger le reste. Si je ne m’abuse, ggh12, c’est bien un reproche que le seigneur leur adresse ??Est ce à dire qu’il approuve la dite pratique ? j’en doute fort..
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:28:59

tatap : ... Et puis quand Jésus dit aux Pharisiens : "C'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses", est-ce que cela signifie que les Chrétiens doivent payer la dîme ? Observes bien les paroles de Jésus dans leur contexte. A qui Jésus s'adressait-il ? Aux Pharisiens. Qu'est-ce que les Pharisiens avaient de particulier ? Les Pharisiens se considéraient eux-mêmes comme "consacrés à la Loi ". C'est ce que signifie le mot "Pharisien". Paul était un Pharisien. Il dit, à propos de lui-même, qu'il était "irréprochable, à l'égard de la justice de la loi" (Philippiens 3:6)...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:30:25

tatap : ..Jésus s'adressait donc à un groupe d'hommes qui se vantaient d'observer parfaitement la Loi. Le Seigneur leur dit qu'ils devaient continuer à faire cela, mais sans négliger la justice et l'amour de Dieu. Mais dans tout le chapitre 23 de Matthieu, Jésus exprime sa colère contre les hypocrites qu'Il dénonce et il dit notamment (verset 19) « Qu'est-ce qui est plus important ? L'offrande ou l'autel qui rend l'offrande sacrée ? » Et les reproches de Jésus aux Pharisiens et à Jérusalem se concluent par l'annonce de sa crucifixion, de la destruction du temple et de l'avènement d'une nouvelle alliance. Dans les paroles de Jésus concernant la dîme, Jésus ne s'adressait pas à Ses disciples. Il ne leur a jamais imposé la dîme. Nous ne sommes plus sous la Loi. Nous sommes sous la grâce...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:31:41

tatap : ...Jésus, avant sa mort et sa résurrection, ne demandait pas aux gens de ne pas respecter la Loi, au contraire, Il renvoyait à la Loi . Dans Luc 10:25 , un docteur de la Loi demande à Jésus comment avoir la vie éternelle. Jésus le renvoie à la Loi et la lui explique. Dans le chapitre 18 de Luc, un homme riche lui pose la même question et Jésus lui demande d'appliquer les Commandements (Luc 18:18). Donc jusqu'à la résurrection, Jésus parle demande de respecter la Loi , donc de ne pas négliger la dîme. Mais les données ont changé, avec sa mort et sa résurrection. Le rideau du temple étant déchiré, l'accès du trône est donné à tous et nous ne sommes plus sous la Loi mais sous la grâce. Jésus a dit TOUT EST ACCOMPLI (Jean 19:30)...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:35:37

ti_chou : J'ai bien peur que ce débat sur la dime ne cache un autre problème bcp plus sérieux! Je crois que la vraie question à poser est qu'il faut ou non donner de l'argent à l'église, aux serviteurs e Dieu etc... Si certains ne veulent trouvent que la dime est révolue, que proposent-ils comme alternative? De toutes les façons l'œuvre de Dieu demande de l'argent mais ou et comment cet argent doit être gagné? Voici ce que Paul dit dans galates 6: « Que celui à qui l’on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l’enseigne ». Si quelqu’un me dit aujourd’hui que la dime est révolue, je suis d’accord avec lui s’il va au delà de la dime ! c-a-d s’il est prêt à faire part de tous ses biens à celui qui lui enseigne la parole. Dans Actes des apôtres, les disciples vendaient leurs biens et venaient déposer l’argent aux pieds des apôtres.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:37:24

ti_chou : Êtes-vous prêts en tant que Chrétiens nés de nouveaux à vendre vos biens et à déposer l’argent aux pieds des serviteurs de Dieu ? Quand Jésus a envoyé ses disciples en évangélisation, il leur a dit de ne prendre avec eux car l’ouvrier mérite son salaire. Celui qui prêche l’évangile, vit par l’évangile. Paul exhortait les chrétiens à pourvoir aux besoins des saints. Qui dit besoin, dit argent car rien n’est gratuit ! Payer ou ne pas payer la dîme ou encore spéculer sur la dîme est un faux problème. Ce que tout chrétien digne de Christ doit faire, c’est de donner de son argent pour subvenir aux besoins de l’œuvre de leur Père et étendre son royaume sur parmi les hommes. Dans le chap. 9 de 2 corinthiens, Paul envoie des frères pour collecter de l’argent (les libéralités) auprès de ses enfants et leur précise que celui sème peu moissonne peu !
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:38:10

tatap : ..C) à jacques tu as dis : «… Je voudrais tout d'abord de préciser au cas où tu ne le saurais pas que la dîme ne trouve pas son origine dans la Loi mais bien avant la Loi de Moîse. Abraham donna sa dîme à Melchisédeck sans pour autant être sous la Loi. » Savais tu que la bible b nous parle de 3 sortes de lois : 1. Les lois cérémonielles : Ces lois sont relatives au culte et concernent le tabernacle et le temple (Lévitique 16 et Hébreux 9:1 à 10). Les dîmes (la dîme des sacrificateurs) devait être amenée dans le temple (Malachie 3:10), elles faisaient donc partie des lois cérémonielles 2. Les lois morales : Ce sont les différents attributs de dieu .Dieu est saint et il veut un peuple saint qui marche dans la crainte de Dieu, dans la sainteté et dans l'obéissance. Lévitique 18 nous parle des lois morales ; elles n'ont pas été effacées, elles existent toujours. ..
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:39:17

ti_chou : Voici ce que Paul dit : Il est superflu que je vous écrive TOUCHANT L’ASSISTANCE DESTINEE AUX SAINTS. Je connais, en effet, votre bonne volonté, dont je me glorifie pour vous auprès des Macédoniens, en déclarant que l’Achaïe est prête depuis l’année dernière ; et ce zèle de votre part a stimulé le plus grand nombre. J’envoie les frères, afin que l’éloge que nous avons fait de vous ne soit pas réduit à néant sur ce point-là, et que vous soyez prêts, comme je l’ai dit. Je ne voudrais pas, si les Macédoniens m’accompagnent et ne vous trouvent pas prêts, que cette assurance tournât à notre confusion, pour ne pas dire à la vôtre. J’ai donc jugé nécessaire d’inviter les frères à se rendre auparavant chez vous, et à S’OCCUPER DE VOTRE LIBERALITE DEJA PROMISE, AFIN QU’ELLE SOIT PRETE, DE MANIERE A ETRE UNE LIBERALITE, ET NON UN ACTE D’AVARICE.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:39:22

ti_chou : SACHEZ-LE, CELUI QUI SEME PEU MOISSONNERA PEU, ET CELUI QUI SEME ABONDAMMENT MOISSONNERA ABONDAMMENT. QUE CHACUN DONNE COMME IL L’A RESOLU EN SON CŒUR, SANS TRISTESSE NI CONTRAINTE ; CAR DIEU AIME CELUI QUI DONNE AVEC JOIE. Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, VOUS AYEZ ENCORE EN ABONDANCE POUR TOUTE BONNE ŒUVRE, SELON QU’IL EST ECRIT : IL A FAIT DES LARGESSES, IL A DONNE AUX INDIGENTS ; Sa justice subsiste à jamais. Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. VOUS SEREZ DE LA SORTE ENRICHIS A TOUS EGARDS POUR TOUTE ESPECE DE LIBERALITES QUI, PAR NOTRE MOYEN, FERONT OFFRIR A DIEU DES ACTIONS DE GRACES.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:39:58

ti_chou : Car le secours de cette assistance non seulement POURVOIT AUX BESOINS DES SAINTS, MAIS IL EST ENCORE UNE SOURCE ABONDANTE DE NOMBREUSES ACTIONS DE GRACES ENVERS DIEU. EN CONSIDERATION DE CE SECOURS DONT ILS FONT L’EXPERIENCE, ILS GLORIFIENT DIEU DE VOTRE OBEISSANCE DANS LA PROFESSION DE L’ÉVANGILE DE CHRIST, ET DE LA LIBERALITE DE VOS DONS ENVERS EUX ET ENVERS TOUS ; ils prient pour vous, parce qu’ils vous aiment à cause de la grâce éminente que Dieu vous a faite. Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable ! Il est donc clair que pour obéir aux recommandations du Seigneur, nous devons donner pour son œuvre.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:41:41

tatap : .. Les 10 commandements font également partie des lois morales. Ces exemples nous montrent de façon très claire que les lois morales sont encore en vigueur de nos jours et sont immuables. Elles n'ont pas été abolies et celui qui est en Christ marche dans la crainte de Dieu.Les lois morales sont inscrites dans la conscience de l'homme, elles sont imprimées, inscrites dans notre cœur( Hébreux 8:10). 3. Les lois sociales Ce sont des lois civiles régissant la vie sociale d'Israël (Exode 21). Ces lois n'ont rien à voir avec les croyants de la nouvelle alliance. En conclusion, nous pouvons dire que Jésus nous a rachetés afin que nous pratiquions les lois morales. La justice de Dieu a été satisfaite par la mort de Jésus-Christ qui nous a racheté et délivré par son Sang (Colossiens 1:12 à 14). Nous sommes guéris par ses meurtrissures et le Seigneur nous a transportés dans le Royaume de son Fils bien-aimé en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:42:46

tatap : ... Nous devons vivre dans la Nouvelle Alliance. Jésus a satisfait la justice de Dieu qui réclamait un sang pur et devant le trône de Dieu, Jésus a présenté son sacrifice ainsi que notre cas à nous ses disciples. Nous sommes délivrés de la malédiction de la loi (Galates 3:13) et nous sommes bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ. Hébreux 7 :4 à19 • Question : Qu'ordonne la loi aux Lévites qui exercent le sacerdoce ? • Réponse : « ils ont d'après la loi, l'ordre de prélever la dîme sur le peuple » (verset 5). • Question : Sur quoi la loi de la dîme repose t-elle alors ? • Réponse : « c'est sur lui (le sacerdoce Lévitique) que repose la loi » (verset 11) • Question : Ce sacerdoce Lévitique est-il changé dans la Nouvelle alliance ? • Réponse : « le sacerdoce est changé, il y a nécessairement un changement de loi » (verset 12) ...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:48:50

Peniel_7 : Resalut à tous! Voilà que le débat est récentré. Ti_chou, tu viens un peu en retard, Heunice et moi avons bien parlé de tout cela. Parler de la dîme c'est parler de plus que l'argent, plus que même donner à Dieu. Mais, toucher au coeur même de nos pratiques dites chrétiennes qui ont des origines philosophiques et païennes. Les sujets comme nouvelle alliance, la vie par l'Esprit, Le Christianisme ( Christ n'est pas venu établir un autre isme, il y en avait assez déjà), le fonctionnement, l'autérité dans l'Eglise et l'Eglise elle-même. Parler de la dîme c'est toucher à tout ce qui est autour de la vie en Christ! Alors, si la dîme est bien admise comme n'étant pas de la nouvelle alliance, nous comprenons combien de fois nous sommes loin dans nos pratiques pagano-chrétiennes. La dîme est insignifiante pour faire l'oeuvre de Dieu, c'est d'ailleurs un gros pretexte pour ceux qui gagnent assez de ne pas donner beaucoup, mais un fardeau pour les pauvres.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 16:55:54

Peniel_7 : Alors, dans mon entendement, quand on dit que la dîme est de la loi et bien dépassée, cela veut dire que nous devons savoir ce que c'est que l'alliance et ses implications, et surtout la nouvelle, afin de savoir à quoi un enfant de Dieu doit s'attendre et vivre la nouvelle vie qu'il réçoit de Christ. La loi est un joug que Isreal n'a pas pu porter, pourquoi voudrons nous la porter? Elle n'est même pas pour nous les nations, et nous sommes zélés à la porter. C'est parce qu'il y a un clergé payé qu'il y a un probleme de dîme à donner, c'est parce qu'il y a le solo ou pseudo pasteur qu'il y a un probleme de payer la dîme, c'est parce que nous avons un probleme de fonctionnement que nous avons un probleme à ce niveau. L'oeuvre de Dieu a été soutenue, est soutenue et sera tjours soutenue. Parce que c'est Le Seigneur que le fait et non l'homme.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 17:01:58

tatap : ...• Si la loi de la dîme repose entièrement sur le sacerdoce Lévitique et que ce sacerdoce est changé dans la Nouvelle alliance, qu'en est-il de la loi de la dîme ? La réponse est vraiment simple : « il y a un changement de loi » (verset 12) « suppression d'une ordonnance antérieure à cause de sa faiblesse et de son inutilité… » (Verset 18). Le sacerdoce Lévitique et la dîme sont inséparables d'après la loi ; si l'un disparaît à cause d'un changement de loi, l'autre disparaît aussi.Toutefois le fait de donner pour dieu demeure une loi immuable.Comment donner? comme nous le recommande la parole (et ti-chou m'a devancé sur la référence biblique) :pour répondre à un besoin(acte 4.34-35),donner secrètement et humblement(math 6.1-4), sans contrainte comme résolu en son coeur(2corth 9.6-7;7-12) et surtout selon ses moyens(2corinth 8.12)...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 17:02:22

Peniel_7 : Donner à Dieu aujourd'hui sous la nouvelle alliance n'est pas du tout un probleme, parce qu'un enfant de Dieu né de nouveau à une certaine facilité à donner qui provient de l'Esprit en lui, c'est tout simplement merveilleux, mais on rend très souvent les enfants de Dieu avares en leur impossant la dîme, ils deviennent cupide et méchant, pourtant ils feraient mieux que la dîme, la petite dîme. Voyons l'Eglise de Jérusalem, l'on ne voit pas que c'est aux apôtres que les biens étaient destinés, mais à tout un chacun selon son besoin. Je ne suis pas contre le fait qu'on soutienne celui qui fait bien l'oeuvre ou les missionnaires, c'est tellement claire et facile pour les enfants de Dieu de soutenir dans ce domaine. Mais, j'ai mal qu'on vole le droit de la veuve et on lui fait payer encore la dîme, les pauvres dans l'Eglise d'aujourd'hui sont de plus en plus pauvres pendant que le solo pasteur est engraissé, lui qui devrait s'occuper des brébis du Seigneur, une véritable loup.
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 17:08:12

tatap : ...amen peniel à ta dernière intervention. ne dit il pas dans sa parole :il y a plus de plaisir à donner qu'à recevoir?(désolée j'ai oublié la référence!!) je pense que l'aspect financier y est compris... maintenant à qui donner,comment donner fera l'objet d'un autre partage...
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 17:13:42

jacques : Comme la Parole de Dieu l'enseigne:"que celui qui est saint se sanctifie encore et que celui qui est souillé se souille d'avantage", je dirai une seule chose que celui qui a résolu en son coeur de donner sa dîme à Dieu le fasse encore et que celui qui a résolu en son coeur de ne pas donner la dîme à Dieu le fasse d'avantage. A la fin de toutes choses, nous verrons bien qui était dans l'erreur et qui était dans la vérité. Il ne sert à rien de faire des débats d'opinions sur la Parole de Dieu. La Parole de Dieu est UNE et il y'a une seule OPINION de la Parole de Dieu:celle de Christ. Une chose est certaine il y'en a qui sont dans la vérité et d'autres dans l'erreur. Que l'Esprit éclaire ceux qui sont dans l'erreur et instruise d'avantage ceux qui sont dans la vérité. Chacun sera jugé pour lui-même par le Seigneur et il n'y aura plus de pardon en ce jour là:"l'ignorance ne sera pas une excuse car tous ont été averti".
Répondre - commentaire posté le 21-05-2010 à 23:28:37

heunice : Resalut à tous! Ti_chou tu touches le point qui m'intéresse le plus, c'est comment donner. Car dîme ou pas ce qui importe c'est de participer à l'avancement de son oeuvre. Et je l'ai dit au départ pour moi c'est pas le plus important, c'est pour quoi je ne m'assied pratiquement jamais pour essayer de prouver à quelqu'un que la dîme n'est plus d'actualité. D'ailleurs c'est la première fois que je prend autant de temps pour ce sujet. car je ne suis pas dans les raisons passionnées qui condamnent ceux qui donnent leurs dîme ou ceux qui ne la donnent pas. Je suis par contre hostile à tout pillage d'enfant de Dieu, ceux qui mettent en place tout un système pour s'enrichir sur le dos des chrétiens. Et c'est là ma principale motivation lorsque j'intervient sur ce sujet:Emmener les enfants de Dieu à donner librement et non sous le coup de la contrainte ou des menaces. Où je vis, il y a des assemblée qui en ont fait de l'argent le centre du culte et c'est un véritable mal pour ces âmes. asv
Répondre - commentaire posté le 22-05-2010 à 11:52:13

Peniel_7 : Frère Jacques, J'aime bien ta manière d'aborder la parole avec verset à l'apuis. Mais, tu aurais dû développé à fond ce que tu penses sur ce sujet. Tu t'es juste arrêté là ou tu sais ne plus pouoir avancer et tu réfuses en même temps d'admettre cela. C'est d'ailleurs ce que j'ai toujours décrié chez nos frères dans Le Seigneur, soyons honnêtes envers nous mêmes et envers les autres, je ne dirai pas envers Dieu parce que dans notre profondeur, nous saons ce qui est vrai, l'Esprit de vie, si nous l'avons atteste en nous la véracité de la vérité, parce que c'est ce Esprit qui nous conainc de péché et qui témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Alors, laissons ou du moins écoutons la voix de ce meme Esprit en toute chose. Car, je sais une chose c'est que la parole de Dieu, qui est Christ Lui Même d'ailleurs, puis qu'Il est la parole faite chair, est un mystère et pour percer ce mystère il nous faut un Esprit de sagesse et de révélation. Que L'Esprit éclaire notre esprit
Répondre - commentaire posté le 22-05-2010 à 12:58:39

Ti_chou : Amen Heunice, je suis d'accord avec ce que tu dis. Il y a en effet beaucoup de loups déguisés en agneaux dans la bergerie. Mais le mauvais comportement de ceux-ci dans la maison de Dieu, ne doit pas être un prétexte non plus pour ne plus investir dans l'œuvre de notre Père. Car Cette situation elle même peut être une ruse de l'ennemi afin de susciter le découragement parmi les enfants de Dieu et étouffer le financement de l'œuvre. Mais ne regardons pas à ces choses, gardons nos regards fixés sur Dieu et faisons notre part de tout cœur. Car c'est Dieu qui rendra à chacun selon son œuvre après l'épreuve du feu. Il ne nous appartient pas de juger les serviteurs de Dieu, car Dieu a le pouvoir de les relever et de les affermir dans la justice. Que Dieu vous bénisse!
Répondre - commentaire posté le 22-05-2010 à 18:47:53

heunice : de retour! Ti_chou,permets moi d'intervenir sur ce que tu as dit. Tout d'abord il est effectivement dangereux de tomber dans une sorte d'extrémisme en ne donnant plus pour soutenir les frères parce que certains sont de véritables voleurs. C'est là un véritable piège du malin dans le quel on peut se retrouver si on ne fait pas attention. Et cela peut se produire d'une autre manière, c'est-à dire qu'au lieu de donner à la dimension de notre don de libéralité, il arrive qu'on donne comme quelqu'un qui n'a pas tous les moyens que Dieu nous accorde pour subvenir aux besoin des saints. Beaucoup qui ont été dépossédés de leurs biens, se retrouvent souvent meurtries et ont du mal à recommencer à donner en toute confiance. Ils ont besoin que Dieu guérisse leurs plaies. asv
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 11:42:12

heunice : Ste Dieu rendra effectivement à chacun selon ses oeuvres. Mais je crois que si le chrétien est averti sur ces choses, il pourra s'épargner quelques souffrances inutiles. Colossiens 3:16 Que la Parole du Christ habite parmi vous dans toute sa richesse : instruisez-vous et avertissez-vous les uns les autres avec pleine sagesse Quelqu'un a dit sur un autre poste que c'est souvent après qu'il ait eu des dégâts qu'on arrive à démasquer ces bandits. Il est dès lors plus sage, d'avertir ceux qui peuvent être avertis afin que chacun puisse exercer son discernement fasse à tout qui nous est présenté. Dieu joue son rôle de nous protéger et nous délivrer des griffes du malins, nous nous avons à jouer le notre en veillant sur nos voies et en nous avertissant les uns les autres. Ceci concerne également ceux qui pense qu'ils peuvent acheter la conscience de Dieu avec leur argent. asv
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 12:00:11

heunice : Ste Ce que je dit ici rejoint ce que la soeur Tatap a dit (si je m'en souviens bien) que l'homme doit réaliser que ce dont Dieu a besoin c'est son a^me et non son argent. car la Parole le dit très bien :l'or et l'argent lui appartiennent. Ceci étant,; nous pouvons donner de tout notre argent, participer à tous les appels de fond, être le plus grand donneur de l'assemblée, si Christ n'a pas transformé notre coeur, si nous ne nous somme pas dépouillé du vieil homme pour revêtir l'homme nouveau; si nous ne laissons pas le Saint-Esprit nous façonner à l'image de Dieu, tout nos dons ne sont que des souillure, abominations devant le Seigneur. Ainsi nous devons savoir quoi donner, comment donner et à qui donner. Jean 15:13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. I nous réalisons qu'entant que fils de Dieu nos vies ne nous appartiennent plus, nous comprendrons alors que tout ce que nous possédons appartient au Seigneur. asv
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 12:13:46

heunice : Ste Si nous réalisons que ce que nous possédons appartien au Seigneur, ainsi que tout notre or et notre argent, nous saurons le mettre au service des saints sans contrainte ni tristesse, en nous soumettant à la volonté du Seigneur à tout moment. Actes 20:35 ... Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. Cette parole est certaine. Maintenant une question à Ti_chou. Qui est serviteur de Dieu et qui ne l'est pas? asv
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 12:32:27

heunice : Asv Voici un texte que m'a inspirée ta dernière intervention: 1corinthiens 5 9 ¶ Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, - 10 non pas d'une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde. 11 Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. 12 Qu'ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N'est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger? 13 Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous. asv
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 12:39:56

heunice : Ste 1Corrinthiens 6 1 ¶ Quelqu'un de vous, lorsqu'il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les injustes, et non devant les saints? 2 Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde? Et si c'est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements? 3 Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie? En te lisant je me suis dit qu'il y a peut-être une confusion du jugement que nous avons à exercer, car ces passages nous montrent bien qu'il est question de juger quelque part. Ici pour moi le jugement a le sens de discerner et de prendre certaines mesures, selon le droit qui nous est accordé comme nous le voyons dans ces versets. Cette prérogative ne s'applique t-elle pas face aux anciens de l'Eglise qui ne marchent pas dans la crainte de son nom? C'est en toute humilité dans le but de bien saisir tes dires. A plus...
Répondre - commentaire posté le 26-05-2010 à 12:49:03

kadjiros : Bonjour dans le précieux nom de JESUS-CHRIST J'ai été absente et je dis pardon à Jean316 et je comprends maintenant pourquoi la majuscule fait problème, merci pour l'éclaircissement. Soyez bénis
Répondre - commentaire posté le 27-05-2010 à 12:20:35

Peniel_7 : Ah, oui, c'est tout simplement édifiant tout ceci. Merci Seigneur pour la soeur heunice! Voilà que le sujet est traité en long et en large, merci à tous d'y participer. Je rétiens que la dîme n'est pas de la nouvelle alliance en Christ, donner à Dieu aujourd'hui est une question de libéralité et surtout de disposition de coeur. Il y a beaucoup de dysfonctionnements et d'imperfections dans nos vies d'églises d'aujourd'hui, très loin des vies et pratiques des chrétiens primitifs. Le plus important pour nous devons Dieu est d'être des enfants de Dieu dignes de l'image de Christ, Dieu ne recherche rien d'autre en nous que Christ! Alors, qu'elle réalité pratique pour nous après toutes ces belles paroles? Car, comme le dit bien Jean 13:17: si vous savez ces choses, vous etes heureux pourvu que vous les pratiquiez! Merci
Répondre - commentaire posté le 29-05-2010 à 16:38:36

malachi : Shalom Ce sujet est un sujet qui suscite beaucoup de passions chez certains c'est pourquoi je n'aime pas y intervenir. Pour moi celui qui aime JESUS,qui a une communion permanente avec lui donnera sa dîme sans contrainte ni tristesse mais avec joie. Un Chétien donne la dîme pas selon Moïse mais selon Abraham :" Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut.Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre! Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout".(gen14:18-21) Ce qu'il faut remarquer c'est qu'Abraham donna sa dîme pas pour être béni mais parcequ'il a été béni. Or la bible dit:"reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi! A suivre
Répondre - commentaire posté le 30-05-2010 à 19:36:47

malachi : suite ...de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant. (Gal3:7-9) Abraham a été béni et il donna la dîme de tout, donc celui qui est béni de la bénédiction d'Abraham se comporte comme lui. Quelqu'un me dira et la circoncision? Je dirai à cette personne de relire sa bible. La circoncision était un ordre divin mais pas la dîme. Et la bible dit :"Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.(Gal6:15) Le problème des chrétiens aujourd'hui c'est qu'il donne la dîme non parce qu'ils ont été bénis mais parce qu'ils veulent être bénis. Ce qui est une mauvaise motivation et après ils sont frustrés et même amers. Certains versets dans la bible doivent être pris dans leur contexte tels que Mal3 et Deut28, ici il s'agit d'Israël et non d'un chrétien. Celui qui est une nouvelle création en Christ la bible lui dit : A suivre
Répondre - commentaire posté le 30-05-2010 à 19:53:03

malachi : suite ..."Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!"(Eph1:3), "Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d'Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus Christ, et que nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis."(gal3:13-14) Souvent certains serviteurs de Dieu enseignent que pour prospérer il faut donner, c'est une erreur. Nous sommes bénis en JESUS-CHRIST et pour prospérer matériellement:1)Il faut travailler,2)Il faut être honnête et intègre, 3)Il faut être généreux. La bible dit que celui qui ne travaille pas qu'il ne mange pas. Lorsque tu as travaillé et Dieu a béni l'oeuvre de tes mains tu manifestes le caractère généreux de Christ en toi en donnant ta dîme à Dieu comme Abraham l'a fait. A suivre
Répondre - commentaire posté le 30-05-2010 à 20:06:29

malachi : suite La motivation du donner doit être Dieu c'àd plaire à Dieu et non je veux être béni. C'est une mauvaise motivation et tu seras toujours déçu et amer. Dieu donne souvent des bénédictions conditionnelles du pour que nous ne soyons pas cupides tel que:" celui qui sème peu moissonnera peu et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment." mais ce verset mal pris peut te conduire à la cupidité et à l'égoïsme. Un chrétien est généreux conséquence du caractère de Christ en lui et de sa communion avec Christ. Il donne non pour être béni mais parce qu'il a été béni. Il fait toutes choses comme pour le Seigneur et non pour les hommes. Tout ce qui inspire sa démarche c'est Dieu,plaire à Dieu;Qu'il expérimente l'échec ou la réussite il aime toujours son Dieu objet des ces motivations. Pour conclure je dirai qu'un Chrétien donne sa dîme non selon Moïse mais selon Abraham.
Répondre - commentaire posté le 30-05-2010 à 20:26:26

heunice : Coucou ti_chou! Apparemment je t'ai posé une colle! Lol! On aura toujours l'occasion d'y revenir. A tout moment dans l'amour du Seigneur. Shalom!
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 08:02:02

ti_chou : Non Heunice, lol! cela n'a rien à avoir avec une colle. je peux te répondre à tout moment j'avais prévu de le faire mais je ne me suis pas connecté ces jours ci. Tu auras ta réponse rassure toi.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 11:02:16

ti_chou : Bonjour Heunice, je reviens sur ta préoccupation concernant le jugement. vue sous l'angle vue tu as défini, à savoir le fait de "discerner et de prendre certaines mesures" est tout à fait normal. Car c'est bien différent porter des critiques, de dénigrer ou de propager des nouvelles sur telle ou telle personne. Il est indispensable d'éprouver ceux qui se disent servir Dieu pour ne pas investir dans n'importe qu'elle ministère. Moi même je n'investis que dans les ministères que je reconnais comme venant de Dieu. Ce que je veux dire est qu'il peut arriver que quelqu'un que Dieu a effectivement appelé, tombe dans la séduction de l'argent. C'est pourquoi je demande la prudence dans les propos car nul n'est parfait. Si a moment donné de ta marche Chrétienne tu aies bronché, je ne pense pas que tu accepterais qu'on te colle une mauvaise étiquette à toujours.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 12:09:28

ti_chou : A ce propos, voici ce que la Bible dit: Rom 14.4: Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir. Ce qu'il convient de faire en tant qu'enfant de Dieu est de prier pour tous ses serviteurs car ils sont sujets à beaucoup plus d'attaques vue la position de bergers qu'ils ont. Car Dieu a le pouvoir de relever tous ses enfants. pour rappel, bien que Dieu ait rejeté Saül, David n'a pas porté de jugement contre lui. Il appelait Saül l'oint de l'Éternel, et même son seigneur! la Bible nous dit aussi que même l'archange michel, lorsqu'il contestait le corps de Moïse avec le diable, il n'a pas osé porter un jugement injurieux contre lui. Je ne pense pas qu'en matière de don dans l'œuvre de Dieu,les gens soient forcés à donner leur argent! Car c'est de manière délibérée qu'ils ont donner.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 12:11:54

ti_chou : Donc c'est un peu déplacé de dire que bcp ont été dépossédés de leurs bien. Ont ils été cambriolés? ont ils été attachés pour qu'on prennent leurs bien? je crois que non. Je pense que ceux qui disent cela son cupide dans bien des cas. car pour qu'ils donnent, des séducteurs ont du recourir à des fausses promesses leur faisant croire qu'ils recevraient qch en retour. C'est normal qu'ils soient déçus puisqu'ils ont donné par intérêt et non par amour pour Dieu. Nous savons que l'amour ne soupçonne pas le mal, qu'il est plein de bonté. je pense que si nous donnons à Dieu juste parce que nous l'aimons et non pour attendre en retour qu'ils nous rembourse avec intérêt nous serons heureux. De toutes les façon Dieu prend déjà soin de nous! Voici en quelques mots les précisions que je tiens à faire sur ce sujet. Que la paix du Seigneur soit sur vous! sois bénie heunice. Fraternellement.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 12:13:55

Peniel_7 : Merci Malachi pour ta contrinution, même si tu remets en cause tout ce qui a été dit dupuis me début. Je retiens que tu dis; le chrétien doit donner sa dîme selon abraham et non selon Moïse; Moîse a t'il donné de dîme? Abraham a donné combien de fois la dîme pour que les chrétiens doivent donner tout le temps leur dîme? A qui Abraham a t'il donné la dîme? Ou est Melschicedeck aujourd'hui pour qu'on lui donne la dîme de tout? Merci de répondre mes préocupations que voici comme tu sais bien le faire dans une clarté sans précédent!
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 14:02:23

ti_chou : Bonjour Peniel_7, Je pense que le plus important, n'est pas le fait de donner sa dime ou non. Mais de donner par amour pour Dieu et de manière désintéressée. Si tu n'es pas d'accord avec la dime, c'est ton choix, ne cherche pas à l'imposer tout le monde. J'espère seulement que ta libéralité va au delà de la dime et que comme dit galates 6 tu fais part de tous tes bien pour l'œuvre de Dieu qui consiste à assister ses serviteurs, ses servantes, ses enfants... Ce que je redoute chez ceux qui combattent la dime est leur avarisme et leur cupidité, car dans bien des cas ce qui les motive est qu'ils est qu'ils sont tellement attaché à leur agents qu'ils ne veulent pas donner le moindre centime pour l'œuvre de Dieu. J'espère que c'est pas ton cas!
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 14:29:53

Peniel_7 : ti_chou, (rire), je réponds avec un brin de sourrire aux lèvres. Pour dire que je ne pense pas en faire partir, donner pour l'oeuvre de Dieu et ses frères et soeurs dans la foi est une chose la plus normale que puisse exprimer un enfant de Dieu, remarqons que quand on nait de nouveau, tout suit ce qui bûle dans notre coeur est la libéralité, est de partager, de donner, se donner soi même pour l'oeuvre de Dieu, c'est un principe spirituel et cela tout enfant de Dieu né de nouveau l'expérimente. Mais, j'insiste sur le fait de donner librement au lieu d'imposer la dîme aux chrétiens, c'est que l'on rend les enfants de Dieu avares et cupides en leur imposant un côtat, on soulage ainsi le riche en dépouillant le pauvre, celui qui a un salaire de 2.000.000 et qui donnera 200.000 seulement n'a pas de soucis, c'est comme s'il payé un loyé, et lui qui a révénu de 12.000f par mois? la dîme est la pratique qui bloque le fait de donner beaucoup pour l'avancement de l'oeuvre de Dieu.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 15:32:18

Peniel_7 : (2.000.000 pour 200.000) suite. Ce qui est dangereux dans cette affaire, c'est qu'on impose la dîme et on parle encore de libéralité, on te dit que la dîme est différente des offrondes et dons volontaires, au point ou il y a des cultes ou il peut avoir plus 5 offrandes, ( offrandes ordinaires, offrandes extraodinaires, offrandes spéciales et pleins d'autres noms, rien que pour dépouiller les enfants de Dieu). Par conséquent, le peuple est très pauvre et le solo/pseudo pasteur est engraissé ( lui qui devrait prendre soin du troupeau sur lequel Dieu l'établit évêque). C'est totalement contraire aux écritures! Salut!
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 15:37:00

heunice : Ti _chou! Peniel! I'm so glad to reed you... Vraiment contente de vous lire. Je vous rejoints plus tard. Merci pour ta réponse chèr ti_chou. Je prendrai le temps de la lire afin de m'imprégner de tout son contenu. Mais déjà, ce que tu dis n'est pas faut. Bonne soirée à tous dans la paix de Jéus. Big shalom!
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 15:43:22

ti_chou : Ah, tes propos me rassurent. Merci pour cette précision.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 15:53:13

jacques : Malachie que le Seigneur te bénisse pour cette belle intervention, au travers de tes écrits je me trouve fortifié et j'ai appris pas mal aussi. Peniel_7 tu es complètement dans l'erreur ainsi que tous ceux qui ont la même idée que toi au sujet de la dîme. Tu n'as pas encore compris cette Parole:"quoi que vous fassiez faites tout pour la Gloire de Dieu". Tu te focalises sur l'homme plutôt que sur Dieu. Si tu fais quelque chose pour le Seigneur fais le en te disant que tu n'as fait que ton devoir de Serviteur de Dieu et n'attend rien pour ce que tu fais. Donner sa dîme c'est montrer sa reconnaissance à Dieu pour ce qu'IL nous a béni. C'est une sorte d'impôt que tu payes à Dieu parceque tu le LUI doit. Ce qui travaille pour des sociétés et gouvernements de ce monde paient un impôt à l'Etat dans lequel ils vivent. Cet impôt finance le budget de l'Etat et ainsi l'Etat peut assumer son rôle d'offrir des routes, des hopitaux, etc.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 22:43:30

Jacques : Si donc peniel_7, les hommes de ce monde paient un impôt à leur Etat pour qu'en retour il prenne soin d'eux, à combien plus forte raison devons nous nous aussi chrétien payer notre dîme à Dieu pour que le Royaume de Dieu avance et que Dieu à cause de Sa bonté et de notre fidélité dans ces "petites choses" que sont les dîmes et les offrandes, prenne aussi et d'avantage soin de nous. Jésus a dit:"donnez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu". Si tu te plaît encore à contester ceci, alors c'est très dommage pour toi Peniel_7 ainsi que ceux qui pensent comme toi. Si tu ne comprends la Parole de Dieu il faut parfois te référer à la vie courante pour comprendre ce que Dieu dit et c'est d'ailleurs ce que Jésus faisait pour enseigner ses disciples pour qu'ils comprennent le Royaume des Cieux. L'Esprit-Saint n'est pas contre le fait de donner sa dîme, il n' y a que Satan pour être contre les préceptes de Dieu. Alors soyons vigilant et que l'Esprit par Jésus nous enseigne.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 22:51:22

Jacques : Ne te regarde pas ce qu'un pasteur va faire de ce que tu as donné. Ne regarde pas ceux qui se serve des dîmes et des offrandes pour s'enrichir plutôt que de servir Dieu. "Chacun sera juger pour Lui-même". Fais ce que tu dois faire en tant qu'enfant de Dieu et serviteur du Très-Haut, et amasse pour toi des richesses dans le Ciel.Dieu est fidèle et se souvient toujours de ceux qui Lui ont été fidèle dans toutes ces choses.Dans le champ de Dieu il y'a du blé et de l'ivraie, le temps de la moisson est proche, l'ivraie sera arraché et brulé tandis que le blé sera ammaser dans le Grenier du Seigneur. Puissions nous par la Grâce infini du Seigneur être tous du blé au jour de la Moisson. Que Dieu bénisse son peuple et qu'IL le fasse croître dans la connaissance du Royaume des Cieux et de Sa Parole.Amen Gloire au Père créateur du ciel,de la terre et de tout ce qui s'y meût,Gloire à Jésus le Roi des rois, Gloire au Saint-Esprit l'Esprit de Vérité et de Clarté, Christ avec nous, pour toujours.
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 23:01:08

Jacques : (sorry pour les fautes, j'suis pressé.)
Répondre - commentaire posté le 31-05-2010 à 23:03:08

Peniel_7 : Merci cher ami Jacques, Tu sais, j'aime bien la clarté avec laquelle tu énonces tes idées. Il y a quand même une logique dans tout ce que tu dis, je dirai, la logique de l'Esprit et c'est à cause de cela que je continue à échanger avec toi sur ce sujet d'ailleurs. Mais, rassures tu, ça sera ma dernière intervention sur le sujet. Parce que c'est spirituellement qu'on en juge et non charnellement. Et, je sais une chose par la lumière de Romains 14, (tout le chapitre), c'est que tous les enfants de Dieu ne comprendrons pas toutes les écritures, mais ce qui importe en tout cela est la conviction personnelle, car comme le dit Paul à la fin de ce passage, tout ce qui n'est pas fruit de conviction est péché. Mais, la parole du Seingeur reste vraie, et que toute personne soit réconnue pour fausse afin que Christ et Christ Seul soit réconnu pour vrai! Tu peux dire ce que tu penses, j'aime bien les gens qui se sentent libre pour s'exprimer et donner leur opinion!
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:19:15

Peniel_7 : Je dirai aussi que nos points de vus ne sont pas forcement la volonté de Dieu et nous pouvons réussir dans une telle voie sans la pleine aprobation du Seigneur, pour dire qu'il y a la volonté première de Dieu ( que j'appelle la pleine pensée de Dieu, son plan et dessein éternel) et il y a la volonté permissive de Dieu ( volonté par miséricorde, qui est juste la permission de Dieu mais pas son approbation). A cette dernière nous accumulons chaque jour, mais une chose est sure et fortifiant, c'est que le dessein éternel de Dieu, ce qu'Il a établit depuis son conseil éternel, s'accomplira certainement, Il a les moyens pour le faire et Il le fait d'ailleurs. L'homme peut passer à côté, mais Dieu atteindra toujours son but éternel. Ayons cela à l'Esprit. La bible nous donne une telle vue, regardons de Génèse à Malachi, nous pouvons dire que la vie de l'homme est un échec, même encore aujourd'hui, mais il y a la perfection des perfection qui est manifestée en Christ, un exemple sans faille.
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:25:39

Peniel_7 : Alors, très cher frère Jacques, j'aimerais te récommander de réfaire la lecture de ta Bible et particulièrement le nouveau testament, de Matthieu à Apocalypse, tu ne trouveras pas la mension du mot dîme plus de 3 fois. Encore, moins dans la pratique de vie d'Eglise adoptée par les disciples après avoir réçu l'Esprit de vie. Ils ont agit tout simplement par l'Esprit les conduisant, pour dire que tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Essaie de faire un peu la recherche sur l'histoire de l'Eglise, depuis l'Eglise primitive jusqu'aujourd'hui, tu comprendras qu'il y a pleines de pratiques païennes dans ce que nous appellons vie en Christ aujourd'hui. La dîme en réalité a remplacé les indulgences que les reformateurs refusaient, c'est à la contre reforme que cela a été institué par Constantin le Grand, qui a beaucoup influencé les enfants de Dieu par sa philosophie.
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:33:37

Peniel_7 : ( Frère, pendant que je suis en train d'écrire ceci, Dieu me met une joie à coeur et un amour pour toi, j'aimerais temps partager beaucoup du Seingeur avec toi! Oh, Père, merci pour mon frère Jacques!) Je continue pour dire qu'il y a tellement de choses qui sont entrées dans la Chrétiennité qu'aujourd'hui, nous sommes dans une confusion sans nom. J'ai mal au coeur, j'ai un lourd fardeau sur le coeur de crier et crier très fort pour alerter les enfants de Dieu afin qu'ils prennent conscience de leur état piteux dans lequel ils se trouvent. Que Le Seigneur nous donne son Esprit pour que nous puissions l'adorer, nos coeurs sont tellement corrompus! En réalité, Christ n'est pas venu établir un autre isme, il y en avait assez à son temps, le christianisme entant que réligion n'a pas son droit d'exister, mais une vie Chrétienne pleine de pratiques spirituelles venant du trône devrait être vue et manifestée en chacun des enfants de Dieu.
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:39:47

Peniel_7 : Je vais terminer maintenant pour dire à mon frère Jacques qu'en réalité, la dîme ne pose pas de probleme, c'est juste un petit point parmi tant de choses à décrier. A la base, il y a une question d'Evangile, qu'est ce que l'Evangile? De quoi sommes nous sauvés? Qu'est ce que la nouvelle vie en Christ? qu'est ce que l'Eglise? Voilà ou j'ai voulu arriver en postant ces préocupations sur la dîme. Je sais que la dîme souleve tant d'engoument que ça ouvre sur plusieurs sujets fondamentaux. Mais, audelas de tout ça, Christ dans sa gloire et sa plénitude demeure Seigneur Eternel, parce qu'Il a vaincu toutes les ouevres des ténèbres et les a publiquement livrer en spectacle en les dépouillant par la croix. Je termine par une priere( Père, je te rends grâce de ce que ton dessein éternel s'accompli toujours, puisses tu être réelle et évidente dans nos vies de tous les jours! que ton Esprit de sagesse et de révélation nous habite pleinement afin que tu trouves en nous ta satisfaction pleine!
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:47:55

Peniel_7 : Afin que nous ne fassions rien que pour toi et pour toi seul. Au nom de Jésus Christ, amen!
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 12:50:54

jacques : Peniel_7 que le Seigneur te bénisse et te comble grandement de ses bienfaits. Qu'IL te comble de ses Grâces, qu'Il fasse luire sur toi Sa face et qu'IL t'accorde la paix. Que l'Eternel te soutienne dans ta course pour la Couronne incorruptible du Salut Eternel, qu'Il ne te laisse point chanceler, qu'IL ne te soumette pas à la tentation et qu'IL te rende vainqueur du mal par le bien. Au nom de Jésus le Roi de Gloire. Amen
Répondre - commentaire posté le 01-06-2010 à 13:48:33

heunice : Je bénis le Seigneur pour ce sujet et pour tous les intervenants. Je suis convaincu qu'il y a quand même de l'humilité de pouvoir s'arrêter un instant et prendre le temps de répondre à une question qui a été posée par un autre. Même quand certains pourrait trouver par là une occasion de faire du tort aux autres, il n'en demeure pas moins, comme le disait Paul, que Christ est prêché. Dieu vous bénisse les frères d'avoir pu vous accorder dans la prière. C'est vraiment magnifique. Que le père nous donne encore plus de discernement, de sagesse et d'amour dans sa grâce infini. A toute dans son amour.
Répondre - commentaire posté le 02-06-2010 à 07:19:07

malachi : Shalom Pour des raisons indépendantes de ma volonté j'étais absent sur le forum. Je suis très heureux de l'atmosphère céleste qui règne au milieu de nous. QUE DIEU VOUS BÉNISSE TOUS. Pour ma part si je donne ma dîme à Dieu(qui est Melchisédek,) je le fais non pour être béni mais parceque j'ai été béni. Ce qui me motive donc c'est Dieu. Comme le frère ti_chou l'a dit je le fais dans un amour désintéressé pour Dieu. Je donne comme au Seigneur(Melchisédek) et non aux hommes.Dieu a délégué son pouvoir à ses ministres : "Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, "(Eph4:11) ce qu'il faut souligner c'est l'expression "comme"pour dire que qu'il y a un seul Apôtre,Prophète,Évangéliste,Pasteur,Docteur(c'est JÉSUS-CHRIST). Les hommes sont comme des apôtres etc parce qu'ils ont la vie de JÉSUS-CHRIST en eux et il sont été mandatés pour exercer le ministère de CHRIST sur la terre et ils enrendront compte.
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 17:09:25

malachi : suite Donc si j'ai été béni par Christ au travers d'un ministère je manifeste la générosité,des largesses conséquence du caractère de Christ et de ma communion avec Christ non pour être béni mais parceque j'ai été béni(comme Abraham). Ce qu'il faut retenir c'est qu'on ne donne pas pour donner,on ne donne pas avec des mauvaises motivations mais avec des bonnes. Prenons le cas d'Ananias et Saphira:" Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ? S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. A suivre
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 17:20:58

malachi : suite Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs. Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé. Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là. Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront. Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.(Ac5:1-10) Ananias et Saphira étaient des des chrétiens nés de nouveau,ils ont donné et ils sont morts. Pourquoi? Parce que leur motivation n'était pas pure. Frères donnons comme Abraham avec des motivations pures.A suivre
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 17:27:47

malachi : suite Frère Peniel_7 tu me répondras sûrement:"Frère malachi tu n'as pas répondu entièrement à mes questions!" Bon ok si tu veux que je réponde entièrement à tes questions explique moi gal6:6 :"Que celui à qui l'on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne. " soyez bénis tous au nom de Melchisédek notre Seigneur JESUS-CHRIST. Amen!
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 17:34:36

Peniel_7 : Cher Malachi, Je suis heureux de te lire, toi tu sais ce que tu donnes et à qui tu donnes. J'ai aimé l'expression, Christ est le vrai Apôtre, Pasteur, Docteur, Evangeliste...Melshicedeck. En donnant avec un désinteressement et à Dieu par reconnaissance et sans contrainte, c'est à saluer, le principe est bien la libéralité, ce que tu manifestes d'ailleurs. C'est à saluer. Ce que nous décrions dans la dîme c'est son caractère obligatoire et contraint, comme une loi, un impôt. Au fait, la loi est spirituelle et nous qui avons l'Esprit, c'est nous qui pouvons obeir à la loi. Alors, en Christ, ce n'est plus la lettre qui tue, mais c'est plutot l'Esprit qui vivifie, l'Esprit est sans restriction, l'Esprit est sans limite, imposer la dîmes aux enfants de Dieu c'est limiter l'action de l'Esprit en eux. Merci et Christ nous garde frère.
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 19:34:55

malachi : Frère Peniel_7 personne n'a imposé la dîme à Abraham. C'est Moïse qui impose la dîme pas Abraham. On donne la dîme non selon Moïse mais selon Abraham. Ce qu'il faut retenir c'est la motivation du donner. Le Chrétien donne parce qu'il est généreux manifestation du caractère de Christ en lui. J'ai expliqué cela à un chrétien qui a fait une expérience authentique de la nouvelle naissance et qui était rétrograde. Il m'a répondu avec amertume et indignation: "Mais je ne savais pas ces choses,on ne m'a expliqué comme ça à l'Église,on m'a dit que c'était obligé de donner sa dîme et moi comme je ne travaillais pas je suis retourné dans le monde,si on m'avait expliqué que le chrétien donne parce qu'il est généreux conséquence du caractère de christ en lui j'aurais compris parce qu'on peut donner 20000 à sa copine et on le fait avec joie" Je lui ai répondu que je comprends son amertume mais qu'il ne laisse pas l'amertume le dominer. A suivre
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 20:16:25

malachi : suite Maintenant qu'il est éclairé qu'il prie pour ses frères et qu'il les aime. Il m'a même dit qu'il ne savait pas prier. Je lui ai montré comment prier avec les promesses de la bible et il m'a dit :"mais c'est facile,prier on ne m'avait jamais expliquer cela..." bon bref L'Église dans son ensemble est malade c'est pourquoi l'ordre du jour dans nos églises devrait être l'intercession dans les jeûnes et les prières pour l'Église afin que Satan et ses agents infernaux soient ôtés du milieu de nous et que la gloire revienne dans l'Église car la création toute entière attend la révélation des fils de Dieu(pas la révélation d'un individu,d'une dénomination,d'une Église locale,d'une Église de maison mais des fils de Dieu).
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 20:26:28

sanisse : Salutations à vous tous que j'aime, Que la paix et l'amour de Notre Seigneur soit notre partage Malachi a dit:"'L'Église dans son ensemble est malade c'est pourquoi l'ordre du jour dans nos églises devrait être l'intercession dans les jeûnes et les prières pour l'Église afin que Satan et ses agents infernaux soient ôtés du milieu de nous et que la gloire revienne dans l'Église car la création toute entière attend la révélation des fils de Dieu(pas la révélation d'un individu,d'une dénomination,d'une Église locale,d'une Église de maison mais des fils de Dieu)." En effet, la création toute entière attend la révélation des fils de Dieu,pas celle d'un individu,d'une dénomination,d'une église locale,d'une église de maison mais des fils de Dieu). AMEN Soyez bénis
Répondre - commentaire posté le 03-06-2010 à 21:06:40

Peniel_7 : Salut frère Malachi, Tu sais,je ne voulais plus intervenir sur ce sujet, mais je ne peux me retenir, c'est plus fort que moi. Voici que tu as touché du doigt l'épineux probleme de désordre et de mauvais état de l'Eglise du Seigneur. Eh, bien c'est parce que les vérités bibliques ont été étouffées. Tu dis expliquer à un rétrograde comment donner à Dieu, ce qui n'est pas prêché aujourd'hui. La révélation des fils de Dieu dont tu parles n'est que simplement un appel à vaincre, les vainqueurs ou du moins ceux que Dieu appelle à vaincre doivent entendre le message du temps et le propager. Je ne dirai pas plus. Mais, quand tu dis que le chrétien donne sa dîme non seulement Moïse, mais selon Abraham, ça ne veut pas dire grande chose frère, sinon que ça ne veut rien dire. Abraham, c'est vrai a donner librement, Jacob également a fait une promesse à Dieu ( si tu me bénis, je te donnerai la dîme de tout). Mais, remarquons que ces deux personnes n'ont donné la dîme qu'une et une seule fois.
Répondre - commentaire posté le 04-06-2010 à 08:28:33

Peniel_7 : (suite) Alors, pourquoi ne donnons nous pas la dîme une et une seule fois comme eux, puisque c'est eux que nous voulons imiter. Vous voyez que nous sommes totalement à côté de la plâque. Christ a dit que de tous les prophètes de génèse à malachi, le plus est Jean Baptiste, mais le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui. Quelle grâce frère! Nous sommes dans une nouvelle dispensassion de la grâce de notre Seigneur, la loi de talion est abolie, nous sommes dans la vie de l'Esprit. L'Esprit est sans restriction, l'Esprit est sans limite. Voyons ce que Christ dit à propos de la loi, IL dit qu'il vous a été enseigné que celui qui commet un adultère est digne de mort, moi je vous dis que celui qui regarde une femme et la convoite a déjà commis l'adultère en son coeur. La loi de l'Esprit est plus grande et plus subtile que celle de la lettre. Et, c'est parce que la loi en elle même est spirituelle que l'homme charnelle ne peut pas obeir.
Répondre - commentaire posté le 04-06-2010 à 08:37:29

Peniel_7 : Je comprends bien le fait que tu essaies de justifier la pratique de la dîme, mais cela n'est pas Chrétienne ( selon l'enseignement des prophètes et des apôtres de Christ), c'est en Christ que se trouve la plénitude de la révélation. Christ est le tout inclusif. De génèse à apocalypse, il n'est question que de Christ et de Christ Seul. Si nous n'avons pas une révélation particulière de Christ, nous ne pouvons pas comprendre un grand nombre de choses. Heubreux 10 dit que la loi est l'ombre des choses à venir, la réalité est en Christ. Une petite illustration pour terminer; je ne te connais pas, je ne t'ai jamais vu en face, toi non plus et nous échangeons via le net. Nous pouvons devenir de très bons amis par le correspondance et nous pouvons échanger nos photos. Et, nous pouvons garder les photos et un jour se rencontrer. Alors,dis moi, de la photo à moi en face de toi le quel prendras tu? Christ nous garde frère.
Répondre - commentaire posté le 04-06-2010 à 08:45:06

militaire : Malachie 3:7-12 La dime c'est la dixième partie de vos revenues.
Répondre - commentaire posté le 07-06-2010 à 22:02:53

militaire : La dime c'est le 1/10 de vos revenus. Il faut chercher avoir une communion personnel avec l'Esprit de Dieu. Que Dieu vous bénisse!
Répondre - commentaire posté le 08-07-2010 à 11:52:16

nyamsi : slt dans la grace du seigneur la dime est le dixieme du revenu que chacun donne au seigneur. oui il faut toujour et toujour payer sa dime car c'est une consigne qui vient de l'eternel.
Répondre - commentaire posté le 23-10-2010 à 17:07:42

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
jean/66 : Qu’est-ce qui a de l’importance à mes yeux ?
Posté le : 15/09/2015 - 0 avis
jean/66 : Qu’est-ce qui a de l’importance à mes yeux ?
Posté le : 15/09/2015 - 0 avis
elihu : William Branham était-il du diable?
Posté le : 13/06/2014 - 43 avis
conversion : L'appel su Seigneur
Posté le : 06/06/2014 - 5 avis
agildas : Jesus t'aime
Posté le : 21-02-2013 - 5 avis
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2020