TEXTES        ENSEIGNEMENTS    
   
Henri VIAUD-MURAT | Etude biblique À l’usage des pasteurs et responsables spirituels partie 1
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 30/07/2014
Etude biblique À l’usage des pasteurs et responsables spirituels partie  1
Le perfectionnement des saints, tâche unique confiée aux ministères.

Christ a donné à Son Église le Saint-Esprit, afin qu’elle soit conduite dans toute la Vérité. Mais, dans Sa grâce, Il a aussi fait don à Son Église des ministères de direction spirituelle.

"Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ" (Ephésiens 4: 11-15).

La première chose que nous pouvons remarquer, c’est que ces ministères de direction spirituelle seront nécessaires, tant que l’ensemble du corps de Christ n’aura pas atteint la mesure de la stature parfaite de Christ. Ces ministères doivent donc s’exercer et être reconnus au sein des églises locales.

La seconde chose que nous pouvons aussi remarquer, c’est que Dieu a fixé à tous les ministères de direction spirituelle un seul et même objectif: le perfectionnement des saints. Même les évangélistes doivent garder en mémoire cet objectif. S’ils travaillent à gagner des âmes à Christ, ils ne doivent jamais oublier qu’ils doivent œuvrer en collaboration avec les autres ministères, afin de conduire ces âmes nouvellement converties à la perfection en Christ. Il n’est donc pas question, dans la pensée du Seigneur, de laisser ces nouveaux convertis à l’abandon.

Pour que les responsables spirituels des églises locales puissent accomplir correctement leur mission, il est donc nécessaire qu’ils aient eux-mêmes clairement compris ce que signifie, pour le Seigneur, le "perfectionnement des saints."

Chacun peut avoir sa propre idée concernant la manière de perfectionner les saints. Mais ce ne sont pas nos idées personnelles qui doivent compter. Ce qui compte réellement, c’est la pensée du Seigneur, telle qu’elle est exprimée dans Sa Parole.

Il s’agit donc, pour tous les ministères, de travailler ensemble pour conduire tous les enfants de Dieu dans l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, jusqu’à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ.

L’unité de la foi est l’unité de la connaissance de la Parole de Dieu. Cette unité de la foi va de pair avec l’unité de la connaissance du Fils de Dieu, car le Seigneur Jésus et Sa Parole sont un. Plus les enfants de Dieu progresseront dans leur perfectionnement pratique, et plus ils seront unis dans leur connaissance de la Bible, comme dans leur connaissance du Seigneur Jésus. Plus leur communion spirituelle sera donc parfaite.

Les différents ministères ne pourront parvenir à cet objectif que s’ils ont compris que leur rôle, en fait, consiste à révéler aux disciples de Christ la perfection qu’ils possèdent déjà dans le Seigneur, et à les aider ensuite à marcher concrètement dans cette perfection.

Seul ce perfectionnement des saints permettra à tous les membres de l’Eglise de parvenir à cet état de maturité spirituelle où nous ne serons plus ballottés à tout vent de doctrine, mais où nous pourrons exercer pleinement le ministère que Dieu a confié à chacun.

Nous ne pourrons croître à tous égards que si nous demeurons en Christ, c’est-à-dire dans la Vérité, et si nous persévérons à professer cette Vérité dans l’amour.

Le but que je recherche, dans ce petit manuel pratique, n’est pas de faire étalage d’une quelconque supériorité spirituelle, mais d’exposer simplement ce que le Seigneur m’a enseigné concernant le perfectionnement des saints, et de le partager avec tous ceux qui sont confrontés à cette même tâche. Je suis donc également preneur de tout ce que le Seigneur a révélé à d’autres, et que je n’aurais pas compris.

Un fondement indispensable: Christ et Son œuvre.

Il va de soi, mais il vaut mieux le dire, que le perfectionnement des saints ne peut concerner que ceux qui sont déjà saints en Jésus-Christ, c’est-à-dire ceux qui sont passés par une nouvelle naissance en Christ. Il ne sert à rien de vouloir perfectionner ceux qui ne sont pas passés par la repentance et la foi en Jésus. Notre but n’est pas d’inculquer des principes de morale chrétienne, même si ces principes sont bons en soi. Notre but est de faire passer sur le plan concret de notre vie de tous les jours, la perfection qui nous est déjà acquise dans notre esprit régénéré.

Nous devons donc, dès le départ, établir le solide fondement de l’œuvre de Christ. Le Fils de Dieu S’est incarné dans une chair semblable à la nôtre, mais sans péché, pour expier notre péché sur la croix, et accomplir pour nous un salut parfait, pour notre esprit, notre âme et notre corps.

"Cependant, il a porté nos souffrances (nos maladies), il s’est chargé de nos douleurs (de nos infirmités), et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris" (Esaïe 54: 4-5).

"Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris" (1 Pierre 2: 24).

"Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous, car il est écrit: maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis" (Galates 3:13-14).

Christ, sur le bois de la croix, en Se chargeant de nos péchés, de nos maladies et de la mort, nous a, une fois pour toutes, entièrement libérés à la fois du péché, de la malédiction attachée au péché, et de toutes les conséquences du péché.

Ce grand salut nous est déjà parfaitement et entièrement acquis. Mais il ne se manifeste pas d’un seul coup dans notre vie. Il commence par se manifester dans notre esprit, par la nouvelle naissance, dont nous allons parler plus loin. Il se continue par notre libération de l’emprise du péché, lorsque nous renouvelons nos pensées et que nous purifions notre âme. Cette étape se réalise lorsque nous comprenons le message de la croix, et que nous apprenons à marcher par l’esprit. Et notre salut se prolonge et s’achève par la vivification et la guérison de notre corps, en attendant sa résurrection finale.


Mots Clés : enseignement chrétien
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Lire le texte

   Dan Loewen   
Une vision pour le ministère de louange
Mis en ligne le : 07/09/2015
Lire le texte

   Don Moen   
Lire le texte

   Donald SORO   
Servir Dieu ou se servir?
Mis en ligne le : 18/05/2015
L’aveuglement spirituel
Mis en ligne le : 17/09/2014
L’oeuvre splendide de Christ!
Mis en ligne le : 21/08/2014
 
 
   
 
1
COMMENTAIRE   
   
GP2014 : Merci pour cette étude
Répondre - commentaire posté le 06-08-2014 à 15:32:57

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
L'amertume - Les conséquences graves et souvent insoupçonnées chez un chrétien
Mis en ligne le : 18/07/2016
Lire le texte
  Donald SORO  
Servir Dieu ou se servir?
Mis en ligne le : 18/05/2015
L’aveuglement spirituel
Mis en ligne le : 17/09/2014
L’oeuvre splendide de Christ!
Mis en ligne le : 21/08/2014
LE DIX PIEGES DU LEADER CHRETIEN (2): L’orgueil lié au poste ecclésiastique
Mis en ligne le : 12/08/2014
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021