TEXTES        ENSEIGNEMENTS    
   
Jean Baltatzis | Quel croyant ne risque pas de perdre son salut? Deuxième partie
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 23/02/2015
Quel croyant ne risque pas de perdre son salut? Deuxième partie
Nous allons examiner dans ce chapitre certaines caractéristiques, qui complètent l’image du vrai croyant que nous avons examiné dans des chapitres précédents. 

1. « Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de ta bouche… »
Il est absolument clair que ceux qui sont attachés à la Bible et à son application dans leur vie seront bénis et auront une vie prospère (Jos.1:7-8; Ps.1:2-3, Apo.1:3 etc.). Notre Seigneur Jésus-Christ a déclaré de façon très claire que «Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé » (Jean 15:7). Et vice-versa ! 
Examinons ce principe d’une manière plus détaillée : Dieu a enjoint à Josué : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Ne t’ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras » (Jos.1:8-9). Je pose la question : Est-ce que ces versets sont valables uniquement pour Josué ou sont-elles aussi valables pour nous aujourd’hui ? Bien sûr, pour nous aussi (1Pie.2:2, Col.3:16, etc.)! Si l’homme de Dieu se conforme à ces instructions, il sera prospère; il rendra son chemin prospère ! Quand je parle de prospérité, je ne me réfère pas à la théorie erronée de l’« Evangile de la prospérité » !

Il est écrit : « Tous les sentiers de l’Eternel sont miséricorde et fidélité, pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements » (Ps.25:10). Tous les types de protection et de prospérité sont promis à ceux qui gardent son alliance et ses témoignages, à tous ceux dont le cœur est enclin à la repentance et la confiance en Dieu. La diligente obéissance du croyant sera bénie : « Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a » (Mat.25:29). Quelle parole terrible mais aussi quelle source de bénédiction! Une parole qui va à l’encontre de notre mentalité humaine concernant le principe d’« égalité » !
Le croyant aime Sa parole, c'est sa nourriture, c’est la source de sa consolation et les armes de gauche et de droite contre l'ennemi de son âme. Il se réjouit de Sa parole, comme celui qui trouve un grand butin (Ps.119:162). Il La considère comme inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre (2Tim.3:16-17). Il ne la conteste pas ! Il tremble devant Sa parole ! Il la médite jour et nuit ! Il ne peut pas vire sans elle ! 

2. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai !
Lorsqu’un homme appartient vraiment à Dieu, toutes ses demandes qui sont selon la volonté de Dieu seront exaucées! Certaines d’entre elles immédiatement et d’autres bien plus tard au moment opportun de Dieu… 
« Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée » (1Jean 5:14-15).

« Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils » (Jean 14:13).

La joie du Seigneur est de nous bénir et de nous réjouir. La seule condition requise est que le croyant maintienne une conscience claire. Voici la preuve : Dieu, dans Sa grâce, condescend à répondre favorablement à nos demandes non pas en fonction de la connaissance que Lui a sur nous-mêmes, mais sur la base de la lumière que nous avons de nous-mêmes et, plus particulièrement, de la pureté de notre cœur (de notre volonté) et de la préservation d’une conscience claire : 

« Car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable » (1Jean 3:20-22).
« Tu as sondé mon coeur, tu m' as visité de nuit; tu m'as éprouvé au creuset, tu n'as rien trouvé; ma pensée ne va pas au-delà de ma parole » (Ps.17:3 - DarbyFR). En d’autres termes, je pense ce que je dis et je dis ce que je pense ! 

3. Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime
« Si vous m’aimez, gardez mes commandements […] Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui………Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui… » (Jean 14:15-24). Incroyable, mais vrai ! Le Père, le Fils et le Saint Esprit viennent demeurer (!) dans le cœur et la vie du vrai croyant ! 
Sommes-nous dignes d’un tel honneur? En aucun cas ! Ainsi, nous pouvons comprendre la miséricorde et la grâce de notre Dieu et Sauveur dans notre vie ! Quand j’ai compris cette grande vérité, j’ai été émerveillé pendant des jours et des semaines ! POURTANT, ces honneurs et ces privilèges ne sont pas pour les gens qui ne L’aiment pas et qui marchent dans le désordre !

4. Châtiment 
Il y a plusieurs années, quand le Saint-Esprit a attiré mon attention sur le verset suivant : « Car le jugement retournera à la justice, et tous ceux qui sont droits de cœur le suivront » (Ps.94:15 - DarbyFR). Voici comment je l’ai compris : l’amour de Dieu nous fait passer par des difficultés et tentations ou, mieux dit, par des épreuves. Pourquoi? Afin de voir où nous nous sommes trompés et changer la position de notre cœur et de notre marche selon Sa volonté ; pour être purifiés et vivre dans la justice (vérité, repentance, correction, réparation…) ! Le châtiment de Dieu nous aide à nous examiner, nous repentir et faire la bonne action ! Notre réaction est positive que si nous aimons la vérité, que si notre cœur est droit devant Lui. Au contraire, ceux qui n’aiment pas et n’obéissent pas à la vérité de Dieu, au lieu d’accepter la correction de Dieu, résistent et se rebellent : « Quels châtiments nouveaux vous infliger, quand vous multipliez vos révoltes? La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant » (Esa.1:5). Rappelez-vous le cas du roi Achaz ? « Pendant qu’il était dans la détresse, il continuait à pécher contre l’Eternel, lui, le roi Achaz » (2Chr.28:22). Rappelez-vous aussi comment Jérémie accusait son peuple ? « En vain ai-je frappé vos enfants; Ils n’ont point eu égard à la correction; […] (Jér.2:30).

L’amour et la patience de Dieu nous font passer par la même expérience jusqu’à ce que nous comprenions que nous avons tort et que nous nous conformions à Sa volonté : « Ainsi dit l’Éternel, ton rédempteur, le Saint d’Israël: Moi, je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’enseigne pour ton profit, qui te dirige dans le chemin par lequel tu dois marcher (tu as dû marcher - GR). Oh! si tu avais fait attention à mes commandements, ta paix aurait été comme un fleuve, et ta justice comme les flots de la mer » (Esa.48:17-18). Nous voyons donc que la principale caractéristique de ceux dont le cœur droit est qu’ils aiment et obéissent aux corrections de Dieu, aux réprimandes de Dieu ! IL nous rend capable de comprendre Sa parole (Prov.1:23). Il n’y a pas de progrès spirituel et d’amélioration sans l’amour pour la vérité et la volonté de Dieu, mais simplement de la régression et l’apostasie ! 

Il y a tellement de choses à dire sur les châtiments de Dieu mais nous nous limitons à ces quelques lignes ! Que le Seigneur ouvre notre esprit et nous aide à comprendre combien précieux sont les châtiments de Dieu! Combien il est beau le Chapitre 12 de l’épître aux Hébreux au sujet du châtiment !
Avant de passer au point suivant, je voudrais mentionner, en guise de conclusion la triste vérité : Combien c'est triste de voir des croyants ignorer la Parole de Dieu, sans la comprendre, sans l'appliquer, mais la fausser, dépourvus d’une une pure conscience, et quand ils sont chatiés, ajouter de la rébellion!

5. Une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées
Le croyant en Jésus est une chose nouvelle. Il est une toute nouvelle création ! Tout son être spirituel est recréé en Christ. Peut-être il ne le ressent pas. La vérité pourtant reste ! « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2Cor.5:17). C’est notre statut officiel ! Les véritables « nouvelles créatures » méditent Sa parole jour et nuit, l’assimilent, l’appliquent, la transmettent et ajoutent des disciples au troupeau de Jésus-Christ !
S’il vous plaît, prêtez attention aux versets suivants de la Bible : 
« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, » (Jean 1:12) ; et « Ils combattront contre l’agneau, et l’agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi » (Apo.17:14). C’est leur statut officiel, leur nouveau titre ! 

« Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort » (Apo.12:11). Voilà comment ils vaincront et progresseront ! 
« Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire apparaîtra » (1Pie.4:13) ; et « … Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance » (1Cor.6:14). C’est notre glorieux destin, si nous sommes des vraies nouvelles créatures !
6. Les vrais croyants ont la paix dans leur cœur

L’une des principales caractéristiques des enfants de Dieu est qu’ils ont la paix dans leur cœur! Ils ont le Prince de la paix dans leur cœur, ils ont le bouclier de la foi dans leurs mains ! Ils ne s’inquiètent de rien parce qu’ils font connaître leur besoins et problèmes à Dieu par des prières et des supplications. Ils les Lui recommandent avec des actions de grâces, d’avance.

 C’est pourquoi la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, garde leurs cœurs et leurs pensées en Jésus-Christ (Phil.4:6-7). Une telle paix dans son cœur protège ses pensées. Donc : Il N’EST INQUIET POUR RIEN ! Le résultat sera : la paix de Dieu dans le cœur ! Combien rassurants sont aussi les versets suivants : « Fais de l’Eternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire. Recommande ton sort à l’Eternel, Mets en lui ta confiance, et il agira. Il fera paraître ta justice comme la lumière, Et ton droit comme le soleil à son midi » (Ps.37:4-6). Rien, absolument rien (l’argent, le travail, la maladie, la mort, etc.) ne peut enlever la paix de son cœur, à l’exception d’un cœur sans repentance ! Oui, ils ont la paix et le repos dans leur cœur car ils sont confiants que Lui-même prend soins de tous les détails de leurs vie et que Celui qui a commencé en eux cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ (Php.1:6).

7. Les vrais croyants ont le témoignage de Dieu dans leurs cœurs
En outre, « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils » (1Jean 5:10). Rien, absolument rien, ne peut enlever le témoignage en lui-même qu’il appartient au Grand Roi et qu’il est protégé par Son amour, Sa miséricorde et Sa grâce. Il a été racheté de la loi et a reçu l’adoption. Et parce qu’il est fils de Dieu, Dieu a envoyé dans son cœur l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Ainsi il n’est plus esclave, mais fils; et s’il est fils, il est aussi héritier par la grâce de Dieu (Gal.4:5-7). Incroyable, mais vrai ! Dieu dans mon cœur ! Qui suis-je? Héritier de Dieu par Jésus-Christ ! Rien, absolument rien, ne peut enlever ce merveilleux témoignage intérieur de mon adoption et de ma sécurité à l’exception d’un cœur sans repentance (péché connu et non confessé et rejeté)! 
Le vrai homme de Dieu connaît, avec certitude, comme il a déjà été mentionné :

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36).
« […]Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle » (1Jean 2:24-25).

8. « La loi de son Dieu est dans son cœur; ses pas ne chancellent point » (Ps.37:31) 
Si ce verset est vrai, et il est vrai, nous pouvons conclure que la loi de Dieu dans son cœur pousse le croyant à aimer son Dieu, à obéir à Ses commandements avec un amour pur pour la vérité et pour Son Sauveur ; et il est persuadé que RIEN ne peut le séparer de Lui… Tout dépend des choix de notre cœur envers Lui : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie » (Pro.4:23). Et, pouvons-nous oublier que …l’Eternel regarde au cœur (1Sam.16:7) ? Et, que devons-nous dire concernant le verset qui affirme : « vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! » (1Pie.1:5) ? Son Dieu le protège et aucun de ses pas ne chancellera ! Alléluia !
Tous tous qui sommes de Dieu nous craignons Dieu dans notre cœur, nous haïssons le péché, nous renonçons à nous-mêmes et à nos intérêts – toutes les fois où ils vont à l’encontre de la volonté de Dieu. Le Seigneur et Sa volonté sont devenus notre trésor ; notre repentance, notre confiance en Lui et en Sa Parole sont continuelles, profondes et sincères, c’est pour cela que nous ne risquons pas de tomber malades et mourir spirituellement. Nous aimons Dieu le Seigneur notre Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre force, et avec tout notre esprit ainsi que notre prochain comme nous-mêmes (Luc 10:27). C’est pour cette raison que nous n’avons pas de vrais 
problèmes spirituels. C’est pour cela que nous n’avons pas besoin d’un réveil spirituel ! Le Seigneur promet à ceux qui gardent la parole de la persévérance en Lui (Apo.3:8,10) qu’IL leur donnera faveur et puissance : Il leur ouvrira des portes que personne ne pourra fermer… puissance contre l’ennemi et puissance pour faire leur devoir. Il éliminera les obstacles et leur donnera de l’autorité, de l’assurance et du courage et surtout une grande foi ! Il va les protéger contre les tentations; Il leur donnera la victoire et les fera des piliers dans son Église. Leur progrès spirituel sera manifeste à tous. Il leur donnera plus de lumière et des bénédictions. Il ne permettra qu’aucun leur enlève leur couronne, qu’il s’agisse d’une couronne « incorruptible », ou d’une couronne de « justice », de « vie », ou de « gloire », etc. (1Cor.9:25; 2Tim.4:8; Jac.1:12; 1Pie.5:4; Apo.2:10; 3:11). Alléluia !

9. Repentance – humilité – contrition
Nous avons déjà traité le principe chrétien de base de la repentance. Nous revenons encore une fois de plus sur ce point, simplement pour mettre l’accent sur le fait que quand les hommes de Dieu tombent dans le péché, ils se repentent immédiatement, ils s’humilient and ont le cœur contrit. Ils acceptent sans murmures les conséquences de leurs péchés (Néh.9:33, Lev.26:40-42, etc.) ! Pierre, malgré son péché terrible, était de la vérité ! Judas, était-il aussi de la vérité ? 
Que votre parole soit oui ou non. Alors, vous êtes, ou vous n’êtes pas. L’un ou l’autre ! Nous concluons donc que la principale caractéristique d’un vrai croyant est qu’il a en lui une source de repentance, qui le mène à l’humilité et à la contrition ! 
« Car ainsi parle le Très-Haut, Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: J'habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; Mais je suis avec l'homme contrit et humilié, Afin de ranimer les esprits humiliés, Afin de ranimer les coeurs contrits » (Isa.57:15).
« […] Voici sur qui je porterai mes regards: Sur celui qui souffre et qui a l'esprit abattu, Sur celui qui craint ma parole » (Isa.66:2).
Pendant les jours de Moïse et même de Christ et de Paul, il y avait des croyants qui résistaient à la vérité: hommes corrompus dans leur entendement, réprouvés quant à la foi (2Tim.3:1-8). Ils ne voulaient pas se repentir… ! De nos jours, y a-t-il des gens pareils ???

10. Les vrais croyants sont vainqueurs
Il est très utile de prendre sérieusement en considération ce que l’Esprit de Dieu dit à certaines des sept Eglises d’Asie mineure dans le livre de l’Apocalypse. Pour les Églises de: 
Éphèse: 
« Souviens-toi donc d’où tu es déchu, et repens-toi, et fais les premières œuvres; autrement, je viens à toi et j’ôterai ta lampe de son lieu, à moins que tu ne te repentes. ……… A celui qui vaincra… » (Apo.2:5-7); 
Smyrne : 
« ……… vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie. ……….Celui qui vaincra n’aura point à souffrir de la seconde mort » (Apo.2:8-11); 
Pergame : 
« ……… Repens-toi donc; autrement je viens à toi promptement, et je combattrai contre eux par l’épée de ma bouche. ……… A celui qui vaincra… » (Apo.2:12-17);
Sardes : 
« ………Je connais tes œuvres, -que tu as le nom de vivre, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis ce qui reste, qui s’en va mourir, car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. Souviens-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si donc tu ne veilles pas, je viendrai sur toi comme un voleur, et tu ne sauras point à quelle heure je viendrai sur toi. ………. Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs, et je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges » (Apo.3:1-5); 
Laodicée: 
« ……… Je connais tes œuvres, -que tu n’es ni froid ni bouillant. Je voudrais que tu fusses ou froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n’es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche. ……… Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime; aie donc du zèle et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte et je frappe: si quelqu’un entend ma voix et qu’il ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra… » (Apo.3:14-21). 
Vers la fin du livre de l’Apocalypse est écrit : « Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils » (Apo.21:7). En tout état de cause, il n’y a pas de victoire sans combats…
Notez toutefois que pour six des sept églises de l’Apocalypse les avertissements « se repentir » et « à celui qui vaincra » se répètent encore et encore ! La seule église qui n’a pas reçu de tels avertissements était l’église de Philadelphie ! Pourquoi ? Parce qu’elle avait gardé Sa parole et n’avait pas renié Son Nom ! 

Jean BALTATZIS
baltatzis@skynet.be
A suivre…



Mots Clés : Enseignement chretien
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   KARINE SICS   
Lire le texte

   Jean-Ruben   
Lire le texte

   Billy Graham   
Dans quelle course sommes-nous engagés ?
Mis en ligne le : 10/08/2017
 
 
   
 
1
COMMENTAIRE   
   
shalom2014 : Notez toutefois que pour six des sept églises de l’Apocalypse les avertissements « se repentir » et « à celui qui vaincra » se répètent encore et encore!
La seule église qui n’a pas reçu de tels avertissements est l’église de Philadelphie! Pourquoi? Parce qu’elle avait gardé Sa parole et n’avait pas renié Son Nom!
Belle conclusion et belle révélation, j'aime!!!
Shalom

Répondre - commentaire posté le 19-03-2015 à 16:54:38

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Ne nous endormons pas, c'est l'heure de se réveiller 1 Thessaloniciens 5
Mis en ligne le : 07/11/2017
Lire le texte
  Jean-Ruben  
La divinité de Jésus : est-ce important d’y croire ? C’est essentiel !
Mis en ligne le : 19/10/2017
Lire le texte
  Billy Graham  
Pas de seconde chance après la mort pour être sauvé
Mis en ligne le : 25/08/2017
Dans quelle course sommes-nous engagés ?
Mis en ligne le : 10/08/2017
Faisons toute chose de bon cœur, comme pour le Seigneur
Mis en ligne le : 17/07/2017
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021