TEXTES        TÉMOIGNAGES    
   
Choisir un auteur | Apôtre TOURE - Quand la puissance de Dieu fait fléchir un grand féticheur pendant nos missions
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 01/03/2015
Apôtre TOURE -  Quand la puissance de Dieu fait fléchir un grand féticheur pendant nos missions
Nycodem.net : Bonjour Homme de Dieu

Apôtre Touré : Bonjour

Nycodem.net : Présentez-vous aux internautes de Nycodem.net

Apôtre Touré : Je suis Monsieur Touré Tèlhorou Marié à Justine Yèrègnan Traoré père de 3 enfants P-Guy Telhoro, Jean-Charles Telhoro et Ana Telhoro

Nycodem.net : Le ministère Nycodem s’est intéressé à votre personne après avoir vu les reportages photos du travail que vous faites à Fronan dans le Centre où vous avez votre siège et plus au Nord à Pogo et les villages autour de Pogo.
Pouvez-vous nous parler de votre appel ?

Apôtre Touré : Ma rencontre avec le Seigneur Jésus a eu lieu une nuit de l’automne 1970 dans ma chambre de la Cité Universitaire de Cachan, Paris. Mais c’est lorsque je suis sorti des eaux du baptême ce dimanche 27 juin 1971 que le ciel s’est ouvert sur ma vie et que j’ai décidé d’abandonner ma carrière d’ingénieur pour servir Christ. J’avais reçu au plus profond de moi que c’est ce Jésus que je cherchais. Il comblait tout en moi. A la grande surprise du fils de musulman que j’étais, le Seigneur Jésus va me demander d’attendre. De finir mes études, de commencer à travailler et aux temps marqués, il m’appellera pour le servir comme il veut que je le serve.

Ce sera donc seulement en Octobre 2002, 32 ans après notre première rencontre, car il y a en eu d’autres, à la faveur de la crise ivoirienne que je reçois l’ordre divin d’aller apporter l’Evangile de grâce : d’amour de pardon et de paix, de Christ dans la zone du Nord occupée par la rébellion armée. J’ai reçu clairement du Seigneur Jésus que c’est pour ce temps qu’il m’a préparé, à mon insu, c’est ce qui est incroyable, toutes ces 32 années durant.

Nycodem.net : Quelles sont les différentes activités que vous avez menées depuis que vous vous êtes lancé dans cette aventure ?


Apôtre Touré : l’expression est vraiment juste. Mon Dieu quelle aventure. Quitter la « sécurité » d’Abidjan pour aller à l’aventure dans une zone dévastée par la rebellion, la chose n’était pas facile à accomplir même si j’avais accepté d’obéir au Seigneur Jésus.
D’abord en tant que Ministère, le Seigneur Jésus m’a demandé, sans église, de sillonner toute la zone rebelle et mettre une ceinture spirituelle dans le Nord. J’ai donc exécuté cet ordre en parcourant toutes les villes et villages du Nord de Touba à Bondoukou. Confiant les âmes gagnées à Christ aux églises qui voulaient bien nous accueillir. 
A partir de Janvier 2007, le Seigneur Jésus nous a demandé de fonctionner comme Mission avec comme siège Fronan. Dans le cadre de cette Mission, c’est en tout huit villages dans lesquels nous avons des assemblées : quatre au niveau de Fronan et quatre au niveau de Pogo. Kong a des chances de devenir notre neuvième base.

Nycodem.net : Quels sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté parfois ?

Apôtre Touré : lorsque vers la fin de l’année 2004, le pays a connu une certaine accalmie, des pasteurs ont été affectés dans la zone rebelle. La plupart se sont opposés à notre Ministère. Et leur rejet a conduit le Seigneur à nous amener à transformer le Ministère en Mission afin d’avoir les membres qu’il me fallait pour pouvoir poursuivre la Mission qu’il m’avait confiée. Notre premier défi fut de faire face à ce rejet en gagnant des âmes afin de pouvoir continuer la Mission.

Le manque de moyens adéquats de déplacement a été notre second défi.

Le troisième fut le manque d’ouvriers qualifiés pour m’aider à encadrer les âmes sauvés. Cela a entraîné un fort taux de déperdition. Ceux que nous gagnions à Christ ne savent ni lire, ni écrire, ni même comprendre encore moins parler le français.

Enfin la pauvreté des zones rurales, limite énormément nos plans d’action et éprouve vraiment notre foi. Nous pouvons dire que la misère des zones rurales est notre quatrième défi.

Nycodem.net : Comment faites vous pour communiquer avec un peuple majoritairement illettrée ? En quelle langue leur parlez-vous ? Et quelle version de langue de la bible lisent-ils pour entretenir leur foi ?


Apôtre Touré : comme vous le mentionniez à ce niveau, aussi ne l’ai-je pas cité ci-dessus. A Fronan encore, l’on trouve de personnes parlant le Tagnana, la langue locale et le Français. Et comme mes parents en sont originaires, ils m’ont appris la langue maternelle et cela m’a beaucoup aidé. Mais à Pogo et ses environs, où ils ne parlent que leur langue le Sindana, la communication est très difficile.
Mais la vraie barrière, n’est pas la langue. Il y a de nombreux supports dans toutes les langues locales du Nord. Le vrai défi est comment amener des paysans à décider quand ils sont seuls dans leur champ, à adopter une culture de l’écoute et de la méditation de la parole de Dieu ? Comment leur communiquer cette nouvelle foi du Dieu invisible pour des personnes habituées à des dieux visibles. C’est souvent là le grand défi.
Ce que je fais ? Je commence par adapte mon langage et le message biblique à leur niveau. En second lieu,  je me mets à appeler tous les jours le Saint-Esprit au secours, lui demandant de venir les enseigner lui-même. 

Nycodem.net : La population villageoise souvent attrait aux croyances et pratiques mystico-spirituelle, avez-vous vécu une histoire inoubliable ?

Apôtre Touré : Vous voulez-dire des histoires ? J’espère avoir bien compris la question. On nous défie tous les jours. Mais le Seigneur Jésus a toujours eu le dernier mot. Je vous conte juste une seule. Nous sommes arrivés dans ce village du nord-est de la Côte d’Ivoire et nous nous sommes mis à annoncer Christ, le vrai Dieu. Nous sommes tombés sur le féticheur du coin.
Il était scandalisé par notre discours et a eu ces paroles : « Quand on dit que parfois les étrangers sont bêtes, c’est votre cas. Vous arrivez dans un village vous ne vous renseignez pas ? C’est parce que vous êtes des étrangers sinon le soleil n’allait pas se coucher sur vous vivants ».
Et il nous a chassés. Nous avons continué notre tournée dans la zone. Au retour comme nous passions par ce village, j’ai été arrêté par les jeunes : pasteur notre grand féticheur est malade il faut venir prier pour lui. Quand je l’ai vu tremblant sur sa natte, j’étais vraiment surpris. Suppliant il nous demandait de prier pour lui. Comment est-ce possible. Il y a juste quelques heures, ce Monsieur se tapait la poitrine avec une telle assurance que j’étais convaincu qu’il était immortel (vous comprenez ce que je veux dire, car certains réussissent à obtenir de grands pouvoirs avec les démons). Le voir peu de temps après tremblant de la sorte me paraissait incroyable. Nous l’avons exhorté et demandé s’il voulait donner sa vie à Jésus : « Que Jésus me guérisse d’abord ». Nous avons prié pour lui et nous sommes partis. Ne me demandez pas ce qu’il est advenu de lui. Je ne suis pas reparti depuis dans la zone.

Nycodem.net : Qui vous accompagne dans ce combat ?

Apôtre Touré : ma famille, quelques chrétiens de diverses communautés, le pasteur Padé, le pasteur Mohammed Sanogo et bien sûr vous-même Nycodem.

Nycodem.net : Avez-vous des besoins ?

Apôtre Touré : C’est toujours la question lancinante. Ma Mission en zone rurale est exigeante sur tous les plans. Le besoin pressant est celui d’ouvriers qualifiés pour nous aider à suivre les âmes gagnées. Et pour suivre ces âmes il faut bien sûr toute une panoplie de moyens, dont le premier reste bien sûr un lieu de prière. Je ne crois pas à cette théorie que dans les villages d’Afrique on doit prier notre Dieu, le Dieu d’Israël sous les arbres.

Nycodem.net : Certes, mais précisément ? 

Apôtre Touré : Ok

Nos besoins sont variés, toutefois je peux citer quelques-uns : à court et à moyen terme nous avons besoin d’une voiture 4x4 pour les campagnes d'évangélisation. 
D’équipement en Sonorisation, vidéo-projecteur ; de construction de nos trois temples à achever et les quatre, dont nous devons lancer la construction en 2015: Fronan, Lofihinrin, Pofoun et Kong.

Dans un cadre socio-économique: nous prévoyons la construction d'une case de santé sur toutes nos bases en commençant à Fronan, Lofihinrin, Pogo et Toumoukoro;

En outre, nous avons besoin des finances pour le soutien à tous ceux qui servent et notamment à nos deux couples de pasteurs qui ont chacun 6 enfants (c'est une coïncidence).

L’organisation de l’arbre de noël de 2015, qui aura lieu à Fronan le Mercredi 23 Décembre.

L’assistance aux Missions, églises, et les autres enfants que nous scolarisons,

Sans oublier les programmes d'alphabétisation, l’installation des couturiers, de coiffeuses et autres vendeurs etc.

Nycodem.net : Pourquoi ces régions reculées manquent d’hommes de Dieu engagés comme vous ? 

Apôtre Touré : ces zones ne manquent pas d’homme de Dieu engagés comme moi. J’en connais mêmes de plus engagés que moi. Seulement nous ne sommes pas soutenus dans notre combat et souvent sur le terrain les pasteurs se font inutilement la guerre des âmes, à cause de la misère. Si un peu de moyens étaient accordés, ils se focaliseraient plus sur la Mission que sur les moyens de subsistance.

Nycodem.net : Comment vous contacter et par quel moyen vous accompagner pour des dons ?

Apôtre Touré : Pour me contacter
D’abord Sur notre site web www.lanouvellenaissance.org où vous avez la possibilité d’être informé de tout. 
Ou encore sur notre page Face book : La Nouvelle Naissance par Jésus Christ

08 BP. 446 ABIDJAN 08 (Côte d’Ivoire – West Africa)’
Tel : (225)- 22 43 45 26/ 07 32 17 70
E-mail : telhoro@yahoo.fr ou lanouvellenaissancepjc@yahoo.fr

Rédaction de Nycodem.net : A tous les lecteurs de Nycodem.net 
Quelque soit l’endroit, le pays où tu te trouves, pense à cette Œuvre dont nous sommes tous témoins des vies qui sont transformées dans les entrailles de la côte d’Ivoire.
 
Mathieu 25:35 
"En effet, j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger et vous m'avez accueilli; j'étais nu et vous m'avez habillé; j'étais malade et vous m'avez rendu visite; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.' Les justes lui répondront: 'Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé et t'avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t'avons-nous donné à boire? Quand t'avons-nous vu étranger et t'avons-nous accueilli, ou nu et t'avons-nous habillé? Quand t'avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi?' Et le roi leur répondra: 'Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."



Mots Clés : temoignage chretien
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Lire le texte

   Témoignage   
Dans quelle course sommes-nous engagés ?
Mis en ligne le : 10/08/2017
 
 
   
 
1
COMMENTAIRE   
   
Herve_P : — Toujours la même question : les apôtres Paul et Barnabas, dans la Bible, recommandaient les nouveaux Disciples AU SAINT-ESPRIT ! Ils pouvaient partir, le Saint-Esprit restait car Il a été envoyé par Jésus-Christ depuis le Ciel pour enseigner les Disciples dans toutes les Voies de Christ et tourner les regards vers Jésus-Christ et non Lui-Même !
— Je vois donc là, dans ce récit, la marque évident d'un manque de foi caractérisé, qui fait dépendre l'apôtre d'un soutient humain qui fait toujours défaut dans ces cas-là ! Qu'il apprenne donc à ne dépendre QUE de Jésus-Christ SANS autre moyen et il verra la victoire, non seulement sur le féticheur, mais sur toutes ces populations en majorité illettrées qu'il a évangélisé !
— A-t-il seulement confiance en Dieu ? Alors, qu'il ne craigne rien pour la suite : il peut partir, Dieu S'occupera Lui-Même de Ses Enfants !
— Cordialement, au Nom du Seigneur Jésus-Christ !
Répondre - commentaire posté le 27-06-2016 à 19:09:45

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Dyslexique, dysphasique, dyspraxique : peut-on s’en sortir ?
Mis en ligne le : 20/10/2017
Découvrez le témoignage puissant de l’un des fondateurs de la plus grande église de Lucifer au monde
Mis en ligne le : 23/08/2017
Crissy M. : star du X, elle devient prédicatrice et témoigne
Mis en ligne le : 10/08/2017
Une déesse des serpents hindou voit l’homme en blanc et se convertit
Mis en ligne le : 27/07/2017
Adrian n’a jamais pu s’alimenter, mais Jésus l’a guéri
Mis en ligne le : 21/07/2017
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021