TEXTES        TÉMOIGNAGES    
   
Christine SORO | Il dérobe un téléphone et se convertit
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 28/04/2015
Il dérobe un téléphone et se convertit

Ce matin en allant à mon lieu de travail, j’ai expérimentée la puissance du nom de Jésus.

Depuis plusieurs mois maintenant, le Seigneur a mis à cœur à quelques collaborateurs et moi de nous réunir chaque début de semaine afin de présenter non seulement la structure qui nous emploie mais aussi de prier pour le salut de tous.
Ainsi, à peine arrivée à mon bureau, le temps pour moi de mobiliser tous les concernés pour commencer la prière, j’échangeais avec le chef du personnel qui est pasteur et dirige une assemblée.

Le chef comptable vint nous poser la question de savoir si nous n’avions pas vu son téléphone portable. Évidement la réponse était non ! En fait, il l’avait laissé dans son bureau et ne l’ayant pas fermé à clef il est descendu gérer quelques affaires courantes de l’entreprise.
A peine 5minute qu’il était partit, il constatât que son téléphone n’y était plus.
C’est ainsi qu’il a commencé à faire quelques investigations pour savoir qui avait pris son téléphone.

Quand il essayait de faire sonner son portable, celui-ci ne répondait pas.
Un détail : quand je montais à mon bureau échanger avec le chef du personnel, j’ai croisé un jeune homme d’une vingtaine d’année qui était assis à la réception attendant le chef du personnel pour déposer un dossier de demande d’emploi.
Alors quand le chef comptable cherchait son appareil, nous avons demandé au jeune homme s’il avait ouvert le bureau et pris le téléphone, il nia les faits complètement. Toute fois, je reçu la conviction ferme du Saint Esprit qu’il était coupable.

A la suite de son refus, il a été fouillé vu qu’il avait un sac et quelques affaires. Il n’avait pas l’appareil qui était recherché.

Cependant malgré la fouille qui n’a pas abouti, au moment où il était prêt à sortir du lieu du travail, j’ai encore insisté à dire au chef du personnel de dire aux gardiens de ne pas le laisser sortir car le portable était avec lui.
 
Le chef du personnel fit une deuxième fois arrêté et fouillé le présumé par les gardiens : cela n’a toujours pas aboutit.
En ce moment, j’ai pris le jeune homme de côté et a commencé à lui prêcher Jésus-Christ de Nazareth

Au départ il était très nerveux et continuait de nier les faits. Ensuite poussée par le Saint Esprit , je lui ai parlé de l’amour de Dieu, je lui ai fait le témoignage de mon ancienne vie avant ma conversion, comment, j’avais aussi autrefois dérobée ce qui ne m’appartenait pas, combien je vivais dans une vie misérable à telle point que 3 fois, j’avais voulu me suicider car je n’avais plus goût à la vie et je trouvais que j’étais la plus malheureuse de toute la création de Dieu. Et comment j’avais découvert l’amour de Dieu qui m’avait aidé à croire en son amour, a accepté son pardon et accepter aussi de me pardonner, comment des ténèbres il m’avait relevé, racheté et m’avait donné sa lumière grâce à laquelle je suis sauvée aujourd’hui par le sang de Jésus.

J’ai raconté ensuite au jeune homme comment après ma conversion en 2001, j’avais perdu ma maman qui fût l’une des plus grandes épreuves de ma vie, combien je souffrais, et qu’il m’arrivait même de faire des journées sans manger parce que je n’avais pas à manger, combien dans son amour, du jour au lendemain il avait transformé ma vie. Je lui ai parlé du second trésor et don précieux que Dieu m’a donné : mon admirable époux et mes merveilleuses filles…

Je lui ai raconté combien Dieu m’avait témoigné de sa gratitude de m’avoir fait participer à son élection en devenant un canal de bénédiction mon mari et moi pour conduire une vision basé sur la nouvelle naissance et le salut d’un plus grand nombre. Moi qui pensais que je n’avais aucune valeur et utilité autrefois…
Enfin, je lui ai dit que quand la femme adultère avait péché et que tout le monde voulait la condamner, Jésus dit à ses derniers que celui d’entre eux qui n’avait jamais pécher jette en premier la première pierre, aucun n’avait osé défier Dieu et Jésus dit à la femme « va et ne pèche plus…tes péchés te sont pardonné… »
Je n’avais pas encore fini de prêcher à ce jeune homme qu’il éclatât en sanglot et demandât le pardon de Dieu. M’expliqua qu’il avait fait cela, car cela faisait 3 mois qu’il n’était pas allé à l’école par manque d’argent.

Je lui ai demandé s’il voulait accepter Jésus, il a dit oui.

 Après avoir accepté Jésus et que j’ai eu à cœur de prier pour lui, en un instant, le Saint Esprit me ravit en esprit, je vis le même jeune homme qui sortait du portail de mon lieu de travail et comment le diable avait planifié un grave accident mortel, je voyais le sang couler à flot et son corps complétement inerte. Physiquement, je me mis à pleurer et je les serrer dans mes bras.
Évidement j’ai prié pour briser les œuvres des ténèbres et tous plans planifiés sur lui au nom de Jésus.

C’est ainsi qu’il a fait sortir le téléphone et j’ai appelé le chef comptable qui a aussi prié pour lui et lui a garanti qu’il pardonnait l’acte et fait son témoignage.

Le jeune homme est rentré chez lui et nous avons glorifié le nom de Jésus.

Quand j’ai fini de prier pour le jeune homme, je lui ai posé la question de savoir à quel moment a-t-il eu la conviction de rendre l’appareil et d ‘accepter la parole de Dieu dans son cœur ?

En fait en parlant, je lui ai partagé un slogan de mon mari qui dit souvent dans ses prêches « quand le diable donne, sachez qu’il récupère toujours…cependant, le jour où il vient récupérer, il ne prendra pas que ce qu’il avait donné, mais il prend en plus même ce qu’il n’avait pas donné  »
Et là j’ai pris un exemple en lui disant que lui peut dérober un téléphone, mais le diable récupéra la santé de son enfant avec toutes sortes de maladies ou lui-même aussi se retrouvera avec toutes sortes de problème.
Gloire à Jésus car le Saint Esprit savait qu’il avait une petite fille de 24 mois et là il s’est senti interpellé.

Aujourd’hui, ce jeune homme a donné sa vie à Jésus et je crois au nom de Jésus qu’une nouvelle histoire va commencer pour lui.
Je rends grâce à Dieu pour ce qu’il continu d’accomplir dans nos vie. Merci à Mr Nzengue Charles pour sa grandeur d’esprit et maturité à avoir accepté de pardonner à ce jeune homme et décider même de l’accompagner à le soutenir.

Il y’a vraiment de la puissance dans le nom du Seigneur !
A lui la gloire pour toujours au nom de Jésus. Amen !

 



Mots Clés : christine soro
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Panne en haut vol
Mis en ligne le : 14/07/2014
Quelques questions au sujet de la prière
Mis en ligne le : 06/05/2014
Lire le texte

   Donald SORO   
Comment prendre une bonne décision ?
Mis en ligne le : 17/03/2014
Lire le texte

   Donald SORO   
 
 
   
 
1
COMMENTAIRE   
   
shalom2014 : ALLELUIA!!!
Il y a VRAIMENT de la Puissance dans le Nom de Jésus, Toujours imité mais Jamais égalé: JESUS-CHRIT DE NAZARETH!!
Quel témoignage époustouflant! IL le fait encore aujourd'hui et IL le fera toujours!!!
Le Seigneur ne met point dehors celui qui vient à Lui!
Merci à notre sœur Mme Soro Christine qui est à l'écoute du Seigneur, qui se dispose pour Dieu même au service!
Gloire à Dieu qui a racheté ce jeune homme des flammes de l'enfer; j'imagine la JOIE des anges et des 24 vieillards dans les cieux...
Shalom
Répondre - commentaire posté le 05-05-2015 à 11:34:03

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Lire le texte
  Christine SORO  
Deux prostitués se convertissent à minuit
Mis en ligne le : 02-03-2009
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021