TEXTES        TÉMOIGNAGES    
   
Yannick NILA | Après 10 ans et 5 mois de stérilité, le couple Gaunet palpe le miracle de la Conception
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 31/12/2015
Après 10 ans et 5 mois de stérilité, le couple Gaunet palpe le miracle de la Conception

Nombreux sont les couples chrétiens souffrant de la stérilité. Cependant les témoignages de miracles par la main de Dieu sont très nombreux. Pensons ne serait-ce qu’au Père de la Foi, Abraham dont Sarah, l’épouse était stérile, mais qui finalement, par la promesse de Dieu, enfanta d’un fils dans sa vieillesse. [Genèse 21 :2]
Voici qu’un nouveau témoignage vient de nous parvenir. L’histoire de Sylvie et Michel Gaunet, qui se confièrent au micro d’Artistes Press.


Face à la stérilité

« Seigneur, je veux voir ta main, que tu le fasses selon ton temps et pas selon mon temps, j’ai foi en toi et je sais en qui j’ai cru, telle était ma prière. »
Marié en 2003, le couple Gaunet, comme vous l’auriez compris, lutta durant plus de 10 ans contre la stérilité. A peine âgée de 23 ans, Sylvie Gaunet est diagnostiquée d’une ménopause précoce. Un drame pour ce couple qui ne rêvait que d’une chose après leur union : fonder une famille. De gynécologues en gynécologues, notre sœur Sylvie suivra nombre de traitements, tous aussi inefficaces les uns que les autres. Allant de traitement par piqûres d’hormones aux tentatives d’insémination artificielle. Echecs sur échecs. Vint alors l’idée de l’adoption. Mais là encore, les nombreux obstacles interfèrent, impliquant de longues procédures, plus longues que les traitements. 
Désemparée, Sylvie se tourne vers son seul espoir : Dieu ! Et là, elle y mit toute sa foi en action. Jeta à la poubelle tous ces traitements et se tourna vers son arme redoutable, la prière.

Du terrible désespoir à la séduction

Désirant plus que tout avoir un enfant, son époux, Michel, se confia à ses collègues de travail. Des confidences qui eurent dont d’intéresser particulièrement l’une de ses collègues, d’origine algérienne. Se présentant à lui comme une amie à l’écoute, il ne tarda pas à tomber sous le charme et malheureusement, trompa Sylvie, son épouse. De là, Michel s’engagea en février 2011 dans une relation extra-conjugale. Douée de ruse et manipulation, la maîtresse lui promettait un enfant. Faible, Michel la laissa entrer dans sa famille, son intimité, jusqu’à ce qu’il aille même jusqu’à dépenser une fortune pour elle.

« Mon mari dépensait de l’argent pour cette dame. Il lui payait ses dettes, son loyer, vu qu’elle était en désaccord avec son mari, elle s’était retrouvée seule. Et cette femme a fini par lui dire qu’elle pouvait lui donner un enfant… », témoigne Sylvie.
Ne se doutant au préalable de rien, Sylvie, éclairée par l’Esprit de Dieu finit par remarquer la distance qui s’était installée dans son couple. Ce sera finalement en juillet 2012, soit plus d’un an plus tard, que Sylvie découvre l’adultère de son mari, qui aura fini, à ses dépens, par tout lui avouer. Lui-même trompé par sa maîtresse, enceinte, qui lui aurait fait croire qu’il en était le père, et l’extorquant de grosses sommes d’argent.

« Un soir en rentrant du travail, mon mari me demande d’emprunter ma voiture, qu’il avait une course à faire, il est parti parce qu’il avait reçu un appel lui disant qu’une femme avait été arrêté en possession de la carte de son épouse; il ne pouvait pas me le dire, parce qu’il s’agissait d’une double vie. Il s’est rendu sur place, expliquant que c’était lui qui avait prêté la carte à cette femme (…) Puis, j’ai fini par en déduire qu’il avait une relation double… . Le but était que cette femme puisse faire de son mieux pour que mon mari et moi divorcions afin qu’elle prenne ma place. », poursuit Sylvie.
L’on finit par apprendre que la maîtresse en question, adeptes de fétiches, n’extorquait pas moins de trois amants à la fois. Après avoir volé des biens chez les beaux-parents de Sylvie. Un choc pour Michel, qui engagea une procédure judiciaire, mais sans succès dû à son implication. 

Face à l’infidélité de son mari, les affres perpétrées par cette femme contre son couple, Sylvie, à la grande surprise, pardonne l’infidélité de son époux, médusé et profondément touché par l’acte de miséricorde de sa femme. Place à la restauration pour ce couple, qui depuis tout ce temps avait perdu toute intimité.

La Conception

Le diable n’aura cessé de semer des obstacles au miracle qu’attendait tant Sylvie, toujours assidue dans la prière. Le 23 mai 2013, en rentrant du travail au volant de sa C3, Sylvie s’arrêta sur une côte près d’un passage piéton pour y laisser passer quelqu’un lorsqu’une camionnette Mercedes entre violemment dans sa voiture. Une telle violence qui surprit tout le voisinage, laissant stupéfaits les riverains présents et Sylvie elle-même. Mais miracle ! Ni Sylvie et ni même sa C3 n’ont une égratignure, si ce n’est le coffre légèrement cabossé, et encore !. Alors que la Mercedes se trouvait dans un état désastreux, affolant passants.

« Les gens ont hurlé! Je sors du véhicule, je regarde la voiture, elle était démolie. Dieu avait mis une muraille, la C3 n’avait quasiment rien, le coffre était légèrement cabossé. Le moteur de la camionnette était par terre, les gens hurlaient. La police est arrivée, les gens paniquaient; je me suis mise à genoux et j’ai rendu grâce à Dieu. Puis on a fait le constat et je suis rentrée à la maison. »
Saine et sauve, Sylvie témoigna la grandeur de Dieu le dimanche suivant à l’Eglise. Tout d’un coup, poussée par l’Esprit Saint, elle déclara devant toute l’assemblée à la fin de son témoignage : « A partir d’aujourd’hui, je défie le diable. Ma vie est entre les mains de Dieu, à ce même moment où je vous parle, l’année prochaine je reviendrai témoigner la grandeur de Dieu dans ma vie». 
Des paroles de foi, proclamées, tout en ne sachant pas que la main de Dieu avait déjà opéré en elle. Sylvie était enceinte ! 
Après avoir démarré un programme de prière intense chaque jour de 0h00 à 4h00 du matin, l’Eternel lui révéla qu’elle conçut !

« Donc tous les jours, à ces heures je priais, arrivée à un point où au travail j’étais assommée. Pour vous dire, le dimanche je dormais au culte. Et pendant ces six mois, le Seigneur m’a révélé que j’étais enceinte, que lors de l’accident je l’étais déjà, il avait déjà mis sa semence en moi; et le diable voulait la prendre parce qu’il avait vu cette semence de Dieu. J’ai glorifié Dieu! »
La grossesse miracle confirmée par le gynécologue, Sylvie ne put retenir ses cris de réjouissances à Dieu.
Mais voilà, le Seigneur lui promit un fils, toutefois, l’échographie montrait l’arrivée d’une petite fille. Place à la confusion. Mais Sylvie demeurait accrochée à la promesse de Dieu, qu’Il montra à nouveau à son mari lors d’un songe : « Michel dormait, Dieu lui a montré qu'il se rendait à la crèche et arrivé devant la porte de la crèche, il aperçut un petit garçon qui lui tendait les bras et lui disait papa. ». 
Une semaine avant l’accouchement, Dieu confondit le corps médical lors d’une énième échographie « Et là, l'échographie nous a révélé que c'était bel et bien un petit garçon. Le médecin n'en revenait pas! »

O Eternel! tu es mon Dieu; Je t'exalterai, je célébrerai ton nom, Car tu as fait des choses merveilleuses; Tes desseins conçus à l'avance se sont fidèlement accomplis. Esaïe 25:1 

Le petit Noah Daniel, aujourd’hui âgé de 21 mois, le fils de la persévérance et de la foi arriva au monde non pas sans difficulté, au bout de 16h40 d’attente. 
« 10 ans et 5 mois de patience, de foi, de persévérance, d’obéissance en la personne de Christ Jésus. Le Dieu de miracle. Notre Dieu est Merveilleux. Ma famille était confondue, la confusion était dans le camp de l’ennemi. Que Dieu soit glorifié à jamais. C’est ce que j’avais à vous partager. ». 

Que toute la gloire reviennent à Notre Seigneur Jésus qui par ce témoignage nous démontre son amour et sa fidélité immense à l’égard de ses enfants. 
« Vous servirez l'Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j'éloignerai la maladie du milieu de toi. 26Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours. » Exode 23 : 25-26 
Amen !



Mots Clés : actualité chrétienne sterilité fecondité
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime1
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Lire le texte

   Témoignage   
Lire le texte

   Déborah   
La stérilité vaincue
Mis en ligne le : 14-01-2012
Lire le texte

   Donald SORO   
 
 
   
 
1
COMMENTAIRE   
   
faith77 : Le Dieu de miracle c'est son nom.
Répondre - commentaire posté le 01-01-2016 à 06:52:07

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
INCROYABLE MANIFESTATION DE JESUS-CHRIST DANS LA VIE D'UNE EX MUSULMANE
Mis en ligne le : 16/06/2017
Déclarée stérile, je n’avais plus d’espoir de pouvoir porter un enfant à nous
Mis en ligne le : 01/07/2014
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2017