TEXTES        ENSEIGNEMENTS    
   
GotQuestions | Quels sont les différents noms hébraïques de Dieu et quelle est leur signification ?
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime0
Imprimer
J'aime!
J'aime 1
Partager!
   
Mis en ligne le : 11/03/2016
Quels sont les différents noms hébraïques de Dieu et quelle est leur signification ?

Question : "Quels sont les différents noms hébraïques de Dieu et quelle est leur signification ?"

Réponse : 
Chacun des (nombreux) noms que Dieu utilise pour lui-même décrit un aspect différent de son caractère aux multiples facettes. Voici quelques uns des plus connus dans la Bible :

El-Elohé : Dieu « puissant, fort et prééminent » (Genèse 7 :1 ; Esaïe 9 :6). Etymologiquement, El semble signifier « pouvoir, puissance », comme dans « ma main est assez forte pour vous faire du mal » (Genèse 31 :29). Le préfixe ‘’El’’ est associé à d’autres qualités telles que l’intégrité (Nombres 23 :19), la jalousie (Deutéronome 5 :9), et la compassion (Néhémie 9 :31), mais l’idée de base de la puissance demeure présente.

Elohim : Dieu « Créateur, puissant et fort » (Genèse 17 :7, 33 :20 ; Jérémie 31 :33) – La forme plurielle d’ El Elohé, qui appuie la doctrine de la Trinité. Depuis la première phrase de la Bible, la nature suprême de la puissance de Dieu est manifeste puisqu’il suffit à Dieu (Elohim) de parler pour amener le monde à l’existence (Genèse 1 :1).

El-Shaddaï : « Dieu Tout-Puissant », le « Puissant de Jacob » (Genèse 49 :24 ; Psaume 132 :2 ,5) – fait référence au pouvoir suprême de Dieu sur toute chose.

Adonai : « Seigneur Eternel » (Genèse 15 :2 ; Juges 6 :15) – utilisé à la place de YHWH, qui était, aux yeux des Juifs, trop sacré pour être prononcé par des hommes pécheurs. Dans l’Ancien Testament, YHWH est plus souvent utilisé dans les relations entre Dieu et son peuple, alors qu’Adonai est plutôt utilisé dans ses relations avec les Gentils (païens).

YHWH/Yahvé/Jéhovah : « L’ETERNEL (Deutéronome 6 :4 ; Daniel 9 :14) – techniquement, c’est le seul nom hébraïque de Dieu qui lui soit propre. La révélation de ce nom est tout d’abord donnée à Moïse : « Je suis celui qui suis (Exode 3 :14). Ce nom indique une imminence, une présence. Yahvé est présent, accessible, proche de ceux qui l’invoquent pour être secourus (Psaume 107 :13), pour être pardonnés (Psaume 25 :11) et pour être dirigés (Psaume 31 :4).

Yahvé-Jiré : « L’Eternel pourvoiera » (Genèse 22 :14) – le nom qu’Abraham donna au lieu où Dieu pourvut le bélier pour être sacrifié à la place d’Isaac.

Yahvé-Rapha : « L’Eternel qui guérit » (Exode 15 :26) – « Je suis l’Eternel qui te guérit », à la fois le corps et l’âme. Le corps, en préservant des maladies ou en les guérissant, et l’âme, en pardonnant les iniquités.

Yahvé-Nissi : l’Eternel ma bannière » (Exode 17 :15), la bannière représente un endroit de ralliement. Ce nom commémore la victoire dans le désert contre les Amalécites en Exode 17.

Yahvé-M’Kaddesh : « l’Eternel qui te sanctifie, qui rend saint » (Lévitique 20 :8 ; Ezéchiel 37 :28) – Dieu exprime clairement que lui seul, et non la loi, peut purifier son peuple et le rendre saint.

Yahvé-Shalom : « l’Eternel notre paix » (Juges 6 :24)—le nom donné par Gédéon à l’autel qu’il a construit après que l’Ange de l’Eternel lui ait assuré qu’il ne mourrait pas après l’avoir vu, contrairement à ce qu’il le pensait.

Yahvé-Elohim : « l’Eternel Dieu (Genèse 2 :5 ; Psaume 59 :6) – une alliance à la fois du nom unique de Dieu « YHWH » et du nom générique « Eternel », signifiant qu’il est le Seigneur des seigneurs.

Yahvé-Tsidkenu : « L’Eternel notre justice » (Jérémie 33 :16) – comme dans YAHVE-M’KADDESH, c’est Dieu seul qui pourvoit la justice à l’homme, exclusivement en la personne de son Fils Jésus-Christ qui est devenu péché pour nous « afin que nous devenions en lui justice de Dieu » (2 Corinthiens 5 :21).

Yahvé-Rohi : « l’Eternel notre berger » (Psaume 23 :1) – après que David ait médité sur sa propre relation de berger avec ses brebis, il réalisa que c’était exactement la relation que Dieu avait avec lui, et il déclara : « Yahvé-Rohi est mon berger. Je ne manquerai de rien » (Psaume 23 :1)

Yahvé-Shamma : « l’Eternel est ici » (Ezéchiel 48 :35) – le nom donné à Jérusalem et à son temple, indiquant que la gloire de l’Eternel, qui l’avait quitté dans le passé (Ezéchiel 8-11), était revenue (Ezéchiel 44 :1-4).

Yahvé-Sabaoth : « L’Eternel des armées (Esaïe 1 :24 ; Psaume 46 :7) – Il est le Seigneur des hôtes célestes (anges), et des habitants de la terre, Juifs et Gentils, riches et pauvres, maîtres et esclaves. Ce nom exprime la majesté, la puissance et l’autorité de Dieu, et montre qu’il est capable d’accomplir ce qu’il a déterminé de faire.

El - Elion : « Dieu très haut »(Deutéronome 26 :19) – dérivé de la racine hébraïque « monter » ou « gravir » ; l’implication est que Dieu est élevé au-dessus de tout. El-Elion dénote l’exaltation et le droit absolu de régner.

EL- Roï : « Dieu qui voit » (Genèse 16 :13) – ce nom donné à Dieu par Agar, seule et désespérée dans le désert, après avoir été chassée par Sarah (Genèse 16 :1-14). Lorsque Agar rencontra l’ange de l’Eternel, elle réalisa qu’elle avait vu Dieu lui-même dans une théophanie. Elle réalisa aussi qu’El-Roï l’avait vue dans la détresse et elle témoigna qu’il est un Dieu qui est vivant et qui voit tout.

El-Olam : « Dieu de l’Eternité » (Psaume 90 :1-3) – la nature de Dieu n’a ni commencement ni fin, elle est en-dehors de toute contrainte du temps et de l’espace, et il possède en lui-même la raison d’être du temps. « D’Eternité en éternité tu es Dieu ».

El-Gibhor : « Dieu puissant » (Esaïe 9 :5) – c’est le nom qui décrit le Messie, Christ Jésus, dans ce passage prophétique d’Esaïe. Tel un guerrier puissant, le Messie, le Dieu puissant, accomplira la destruction des ennemis de Dieu et régnera avec une verge de fer (Apocalypse 19 :15).



Mots Clés : Quels sont les différents noms hébraïques de Dieu et quelle est leur signification ?
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime0
Imprimer
J'aime!
J'aime 1
Partager!
Lire le texte

   Jean-Ruben   
Lire le texte

   Jean-Ruben   
Lire le texte

   Jean-Ruben   
Le mariage, c’est encore possible ?
Mis en ligne le : 05/10/2017
Lire le texte

   Jean-Ruben   
 
 
   
 
0
COMMENTAIRE   
   
Soyez le premier à commenter la ressource Quels sont les différents noms hébraïques de Dieu et quelle est leur signification ? de GotQuestions...




 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Lire le texte
  Jean-Ruben  
Juges 4-5 : La victoire de Dieu, malgré tout et malgré nous …
Mis en ligne le : 11/10/2017
Lire le texte
  Jean-Ruben  
Genèse 13 et 19 : Sur quoi fixons nous notre regard ?
Mis en ligne le : 09/10/2017
Lire le texte
  Jean-Ruben  
Galates 4v4 : Jésus vint, et…« Les temps ont été accomplis »
Mis en ligne le : 06/10/2017
Lire le texte
  Jean-Ruben  
Lévitique 19v18 : Tu aimeras ton prochain comme toi-même
Mis en ligne le : 02/10/2017
6 façons de semer la foi dans la vie de nos enfants
Mis en ligne le : 28/09/2017
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2017