TEXTES        EXHORTATIONS    
   
Donald SORO | Comment s’adresser à Dieu ? (Suite et fin)
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime7
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le : 04-03-2013
Source : 82
Comment s’adresser à Dieu ? (Suite et fin)
Dans un message, un homme de Dieu pouvait dire qu’évoquer Dieu n’implique pas que nous l’invoquons ; pour dire que nous ne pouvons pas nous adresser à Dieu n’importe comment. S’adresser à Dieu, tient aussi compte en plus de ce que nous disons, de l’état de notre cœur. L’ETAT DE NOTRE CŒUR : CE QUE NOUS RESSENTONS Parler avec Crainte : Tout homme ferait très attention quand il s’adressera à un président de la république, mais peu de croyants réalisent que le Dieu à qui ils s’adressent est de loin supérieur à tous présidents et les rois de ce monde réunis. La crainte doit nous pousser à bien choisir nos mots, à honorer Dieu en Lui accordant la considération qui Lui est due. Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, Qui méprisez mon nom, Et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ? Malachie 1:6 Parler avec Humilité : Il est important quand nous sommes devant la face de Dieu de prendre conscience de la grâce divine dont nous bénéficions. Ce qui doit nous conduire à l’humilité. Nous ne sommes rien sans Dieu, nous n’avons rien sans qu’Il ne nous l’ait accordé. N’osons même pas parler à Dieu comme à un être égal à nous. Dans sa présence, notre humilité pourra nous permettre de nous faire entendre par Lui et d’avoir par la suite accès à ses bonnes grâces. De toutes les façons, notre Dieu fait grâce aux humbles pour ainsi dire qu’Il tend l’oreille aux requêtes de celui qui l’approche avec l’humilité ; et Il résiste aux orgueilleux. Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur Luc 18 :13. Parler avec Respect et considération : Les Syriens descendirent vers Elisée. Il adressa alors cette prière à l’Eternel: Daigne frapper d’aveuglement cette nation ! Et l’Eternel les frappa d’aveuglement, selon la parole d’Elisée 2 Rois 6:18. L’emploi du verbe « daigner » dans ce verset est un signe de respect dont le prophète Elisée a fait preuve en s’adressant à Dieu. Il s’agit d’une formule de politesse spirituelle qui est empreinte d’une profonde considération. Dieu mérite le respect. Parler avec sincérité de cœur : Notre Dieu n’est pas un Dieu qu’on peut tromper. Il connait nos pensées avant même que nous nous adressions à Lui. N’essayons donc pas de Lui parler sans être sincères dans nos propos. Disons-Lui les choses comme nous le pensons et le ressentons vraiment…parlons-Lui avec sincérité de cœur. Si nous doutons, si nous ne croyons plus, si nous souffrons, si nous n’avons plus d’espoir, il nous faut le dire exactement comme nous le pensons, car personne ne peut tromper Dieu. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas Romains 7:19. LA POSTURE : COMMENT NOUS NOUS PRESENTONS POUR PARLER A DIEU ? Et l’Eternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur 1 Samuel 16:7. Ce verset n’implique pas non plus que nous pouvons nous adresser à Dieu en nous présentant n’importe comment. Qui oserait s’adresser à un roi en ayant les mains dans les poches, en croisant les jambes, en étant couché sur son lit les mains derrière la tête ? La posture que nous devons prendre dans la présence de Dieu doit être empreinte de respect, de considération et surtout d’humilité. Dans la Bible, certains serviteurs de Dieu se mettaient face contre terre en signe d’abandon et de respect. Dieu n’est pas n’importe qui, je le répète parce qu’il est important que plusieurs le réalisent. Il n’existe pas pour nous servir. Il n’est au service de personne, ni sous les ordres d’aucun homme. Même s’Il est notre ami fidèle, il est avant tout notre Père Céleste, l’Eternel d’une grande armée qui n’a pas de comparable dans toute l’existence. Adressons-nous alors à Lui est tenant compte de tous les pans qui ont été vus dans cette exhortation, si nous voulons être exaucés et entretenir une bonne relation avec Lui. Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent ; et : Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité 2 Timothée 2:19. Si vous avez des questions pratiques sur cette exhortation, envoyez-nous un courriel à contactez-nous@nycodem.net

Mots Clés : amitié amour humilité sincérité confiance
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime7
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Donald SORO   
Viser plus haut avec Dieu…
Mis en ligne le : 11/07/2016
Lire le texte

   Donald SORO   
 
 
   
 
7
COMMENTAIRE S   
   
guiryam : cet enseignement est tres edifiant pour tous ceux qui attendent une reponse positive a leur priere. merci pour ces conseils et orientations. Que Dieu vous en benissent richement.
Répondre - commentaire posté le 10-03-2013 à 10:33:45

cocotte : amen
Répondre - commentaire posté le 06-04-2013 à 13:15:57

deuriche : C'est très bien ce enseignement. J'ai été béni. Homme de Dieu que Dieu vous bénisse et vous accorde de chercher plus sa face.Amen
Répondre - commentaire posté le 08-04-2013 à 10:49:26

layne : merci pour cette exhortation qui enrichi la foi et donne une vision plus profonde sur le seigneur
Répondre - commentaire posté le 12-04-2013 à 12:18:29

elgibbor : Dieu est ensemble c'est-à-dire il connait tout. Le prohéte Esaïe l'ai dire:si seulement c'est à cause de nos iniquité voir péche que notre supplication ne sont pas adresse à Dieu, c'est à cause de nos péches que la main de l'Eternel est coût sur nous pour nous délivre. Et maintenant reconnaitre nous que l'agneau de DIEU à été sacrifie pour-nous? Alors si nous reconnaitons cela nos prières doit être accomprit.
Répondre - commentaire posté le 16-04-2013 à 13:37:49

ivanov : Dieu est saint,et tout la révérence lui est reconnue!Nul n'est comparable à lui.reconnaissons lui Honneur,Gloire,louanges,adoration,soumission....confions lui nos vies en le plaçant dans toute sa grandeur suprême et il agira pour nous
Répondre - commentaire posté le 23-04-2013 à 03:57:19

mariella : merci bcp pour ce ke vous venez de nous apprendre
Répondre - commentaire posté le 13-05-2015 à 11:53:44

 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Lire le texte
  Donald SORO  
Le retour du Seigneur : 4 conditions pour être enlevé(e)
Mis en ligne le : 12/03/2018
Lire le texte
  Donald SORO  
Pourquoi sommes-nous « plus que vainqueurs » ?
Mis en ligne le : 07/03/2018
Lire le texte
  Donald SORO  
La « réussite » peut être une « idole »
Mis en ligne le : 19/06/2017
Lire le texte
  Donald SORO  
Attention à l’esprit de l’« accusateur des frères »
Mis en ligne le : 12/06/2017
Lire le texte
  Donald SORO  
Viser plus haut avec Dieu…
Mis en ligne le : 11/07/2016
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021