TEXTES        TÉMOIGNAGES    
   
KOUAMO Jacqueline | D'UNE VIE INFERNALE À LA DÉLIVRANCE DU SEIGNEUR JÉSUS
   
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime0
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
   
Mis en ligne le :
Source :
Je n'avais jamais connu le bonheur, séparée de ma mère depuis mon plus jeune âge. J’ai été obligée de vivre très loin d'elle, donc je n'ai pas connu d'amour maternel. Plusieurs fois J'ai été mariée et ces mariages ont été toujours rompus sans aucune raison valable. Je vivais dans l'esclavage Et mon dernier mari m'a mis à la porte avec le dernier né qui avait près de 6 mois el je me suis retrouvée une nouvelle fois dans ma famille J'ai beaucoup souffert parce que ne faisant rien. Mais de mon père j'ai hérité 600 000 F CFA ce oui m'a permis de revenir à Douala. En début 1988, J'ai eu de grands maux de tête et je suis allé chez ma mère suivre un traitement de 2 mois. A mon retour j'ai constaté avec surprise que mon bailleur avait vidé ma maison de tout son contenu immobilier et il ne m'a remit que les actes de naissance de mes enfants, alors je me suis retrouvée entrain de vivre de maison en maison chez mes copines qui ne me supportaient non plus. J'ai encore eu une seconde crise à la limite de la folie C'était à la nuit du 09/11/93 à minuit. On a fait appel à un marabout qui est venu me faire des rites traditionnels et m'a emmené chez elle vers 2 heures du malin. Ma crise s'est calmée et à plutôt cédé la place à la voyance, 9 jours après elle m'a fait rentrer chez moi en demandant de lui donner 1 000 000 de F CFA, 2 tines d'huile de palme, 2 chèvres, 2 sacs de sel, 4 pagnes, ce qui avait été fait par ma famille. Après tout ceci J'ai commencé à exercer comme tradi-praticienne. Je traitais beaucoup de maladies (sorcellerie, envoûtement, maladies infantiles etc.) Un an après j'ai donc commencé à vivre le vrai enfer, j'ai eu un rêve, dans ce rêve, j'entendais une voix féminine qui me disais :"saches que nous sommes à deux". J'ai négligé et la nuit suivante, étant dans ma chambre, et j'ai entendu un drôle de bruit, et j'ai été prise de panique et la même voix de la veille me disait toujours nous sommes ensemble, je lui ai posé la question à savoir comment étions nous ensemble ? Elle m'a répondu qu'elle habite dans la mer et qu'elle était mon double. Elle m'a expliqué en fait qu'elle était mon totem, une sirène des eaux « mami wata » et que nous avions fait le pacte quand J'avais 7 ans. Je lui ai demandé son nom et elle m'a dit qu'elle s'appelait mystère. Elle était dans ma vie et me dictait ce que j'avais à dire aux malades venus pour la consultation et le traitement. Et c'est ainsi que je vivais avec elle. Je recevais l'argent de la main droite et il disparaissait par la main gauche... j'aillais même au village faire des sacrifices. Elle m'a emmené dans l'alcoolisme et je ne mangeai que du kaolin. Après ceci je me suis retrouvée à l'hôpital souffrant du foie enflé plein d'alcool, et j'étais aussi hanté par le voyage. Alors l'unique solution qui me restait était de vendre la maison. Après la vente de la maison, tout le monde est tombé malade dans la famille et je me suis vue dépensant beaucoup d'argent pour leur maladie, et le reste qui s'élevait a 3 000 000 F CFA, j'ai donné pour mes papiers pour un voyage qui n'a pas abouti, donc tout cet argent je l'ai perdu et je me suis retrouvée au sous quartier dans une baraque, dans mon désespoir j'ai pense au suicide. Au mois de juin 2002 j'ai fais un traitement qui a coûté 3 000 000 F CFA et mon totem m'a demandé d'aller faire le sacrifice enfin de voyager parce qu'il s'était avéré que mon premier voyage n'avait pas abouti parce que je n'avais pas sacrifié. Le 1er juillet 2002 j'ai encore été frappée d'une crise hystérique et le 25 de ce même mois ma fille est rentrée d'Abidjan et c'est alors qu'elle m'a dit :"maman il faut que tu donnes ta vie à Jésus pour que ton problème soit résolu', j'ai protesté. Quand ma situation s'empirait j'ai été obligée d'accepter et elle m'a emmené à une église Chrétienne, nous avons rencontrés le pasteur qui nous a entretenu et nous a donné le programme que j'ai commencé a suivre et un mois après j'ai eu ma délivrance, après avoir abandonné la tradi- pratique. Aujourd'hui je ressens une grande paix interne plus de perturbations, plus de tristesse, plus d’attachement, plus de maladies je suis vraiment libre et heureuse en Jésus-Christ Source : cameroonforjesus.net

Mots Clés : Jésus foi
   
 
Ecouter
Ecouter
Commentaires
J'aime0
Imprimer
J'aime!
J'aime 0
Partager!
Notre identité spirituelle
Mis en ligne le : 12/03/2018
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Donald SORO   
Lire le texte

   Anthony Soro   
Père, guéris mon coeur brisé
Mis en ligne le : 06/03/2018
Lire le texte

   Anthony Soro   
Êtes-vous trop occupé pour Dieu ?
Mis en ligne le : 06/03/2018
 
 
   
 
0
COMMENTAIRE   
   
Soyez le premier à commenter la ressource D'UNE VIE INFERNALE À LA DÉLIVRANCE DU SEIGNEUR JÉSUS de KOUAMO Jacqueline...




 
 
 
 
   
   LIRE AUSSI    
Une ancienne star du X décrit son “changement radical”, le jour où elle a trouvé Dieu et est devenue pasteur
Mis en ligne le : 26/03/2018
Lire le texte
  KARINE SICS  
l'église n'est pas encore prête pour m'accueillir
Mis en ligne le : 06/03/2018
Dyslexique, dysphasique, dyspraxique : peut-on s’en sortir ?
Mis en ligne le : 20/10/2017
Le mariage, c’est encore possible ?
Mis en ligne le : 05/10/2017
Lire le texte
  M.E.O.E   
Accident de Kango au Gabon : Témoignage d'un rescapé
Mis en ligne le : 20/09/2017
 

           
MINISTERE NYCODEM
Le Ministère NYCODEM est une association chrétienne principalement basée sur Internet, qui se donne pour mission d'œuvrer dans le monde VIRTUEL afin de conduire plusieurs à expérimenter et à conserver la nouvelle naissance sans laquelle nous ne pouvons prétendre appartenir à Dieu. DONALD SORO/ Président fondateur
 
AUTEURS NYCO

 
NOS AUTRES SITES WEB
Cure d'âme PERCO
Nyco WEB RADI0
Amour Chrétien
Naitre de nouveau.com
Facebook
Twitter
Google+
Nyco Rss  
NEWSLETTER NYCO
Recevez chaque semaine l'exhortation NYCO écrite par Donald SORO

Ministère NYCODEM 2005- 2021